Prince William : pourquoi il ne peut « tout simplement pas pardonner » à Harry

0 11

Après la mort de la reine Elizabeth II d’Angleterre le 8 septembre 2022, le prince William est le nouveau prince de Galles. La mort de la souveraine à l’âge de 96 ans à Balmoral a de nouveau réuni les deux frères.

  • La reine Elizabeth II d’Angleterre est morte le 8 septembre 2022 à l’âge de 96 ans.
  • On a eu l’occasion de voir les princes William et Harry côte à côte dans la douleur.
  • Ce ne serait qu’une petite trêve, car le prince William ne pourrait pas pardonner au prince Harry.

Le fossé énorme qu’il y a entre le prince William et le prince Harry semblait s’être effacé. Le week-end dernier, les deux fils du roi Charles III, 73 ans, accompagnés de leur épouse, ont salué la foule à Windsor côte à côte. Toutefois, d’après Katie Nicholl, l’auteur du livre « Les nouveaux royaux« , il n’y aurait rien du tout qui se serait arrangé entre les deux frères royaux. Par ailleurs, cette apparition surprise n’aurait eu lieu qu’après une longue négociation de 45 minutes.

A cause du départ du prince Harry, duc de Sussex de la famille royale pour aller vivre avec sa femme et ses enfants aux Etats-Unisl’écart entre les deux frères s’est creusé. Cette division a été envenimée par les agissements de Harry et de Meghan Markle. Le duc de Sussex, 38 ans, et la duchesse de Sussex, 41 ans, ont critiqué la famille royale dans les médias. Par ailleurs, peu de temps avant la mort de la reine Elizabeth II d’Angleterre, la femme du prince Harry a réamorcé certaines bombes dans le cadre de son interview publiée au magazine La Coupe fin août.

Le prince William doit maintenant se débrouiller tout seul

Dans un entretien accordé à l’émission Dan Wootton ce soirl’auteur Katie Nicholl déclare que ce n’est pas uniquement à cause de son départ que le prince William, 40 ans, en veut à son frèrele prince Harry. D’après elle, le prince de Galles, 40 ans, a toujours vu un allié en son frère. « En fin de compte, William ne peut tout simplement pas pardonner à son frère, non seulement pour son comportement et ce qu’il a fait et comment il l’a faitmais regardez combien de choses reposent maintenant sur William ! Il a toujours pensé que Harry serait son allié, maintenant il se débrouille tout seul« , a-t-elle déclaré.

Par ailleurs, Katie Nicholl a également affirmé que même la reine Elizabeth II était « épuisée » et « très blessée » par cette histoire. Sa Majesté aurait même déclaré, d’après le livre de Katie Nicholl, qu’elle en avait ras le bol de ce différend entre ses deux petits-fils. « Je ne sais pas, je m’en fiche, et je ne veux plus y penser« , aurait déclaré la reine Elizabeth II d’Angleterre.