Affaire Paul Pogba : ces messages qui fragilisent la défense de son frère, Mathias

0 16

Alors que l’affaire Pogba prend une nouvelle tournure, des messages incrimineraient Mathias. Il aurait menacé son frère Paul contre une énorme somme d’argent.

Pour Mathias et Paul Pogba, c’est maintenant parole contre parole. Il y a quelques jours, Mathias Pogba a été mon examen pour extorsion en bande organisée et participation à une association de malfaiteurs criminelle et placé en détention. Début septembre, le frère de Paul Pogba avait pris la parole sur Twitter où il promettait des « révélations » contre le joueur de la Juventus Turin, accusé notamment d’avoir fait appel à un marabout pour influer sur la carrière de Kylian Mbappé. L’enquête aura mis en lumière une affaire de gros sous mais aussi l’implication de vastes réseaux de grand banditisme, qui aurait extorqué des millions d’euros à Paul ou intimidé son frère Mathias. Alors que les enquêteurs tentent de démêler le vrai du faux, l’aîné du clan a publié une nouvelle salve de vidéos… depuis son centre de détention.

Ce vendredi 23 septembre, des messages l’incriminant ont également été dévoilés dans les colonnes du Parisien. Le 30 juillet dernier, Mathias Pogba aurait contacté son cadet sur WhatsApp. « Écoute moi attentivement. Aujourd’hui, on a failli perdre la vie moi, Mam’s (un homme accusé d’avoir dérobé 200.000 euros à Paul Pogba, mis en examen dans cette affaire ndlr.) et le grand frelon rouge (sic) par rapport à ce que tu as fait au petit de l’équipe de France, aurait écrit l’ancien joueur de l’ASM Belfort. Je suis au courant de tout. Aujourd’hui, à cause ton égoïsme et de ta lâcheté, on en est là. Tu sais ce que tu devais faire depuis que Rouge s’est porté garant pour toi. » Dans ce texto, Mathias Pogba évoque donc Kylian Mbappé, la cible privilégiée du marabout engagé par Paul Pogba, selon les dires de l’aîné.

Ces messages où Mathias intimide Paul

« Maintenant, c’est très simple, tu vas leur faire le virement qu’ils ont demandé au plus vite », aurait aussi envoyé Mathias Pogba à Paul. Et de menacer son petit frère de faire éclater un scandale : « Sinon, devant Dieu, j’appelle le daron de Mbappé et tous les médias du monde, je leur raconte tout en détails. J’ai toutes les preuves avec moi, je suis choqué. À aucun moment, tu n’as pensé à nous, mais ce n’est pas grave. Dieu a fait qu’aujourd’hui j’ai tout dans mes mains et je ne vais même pas hésiter à éteindre ton image ». Sur WhatsApp toujours, Mathias Pogba aurait assuré à son frère avoir des preuves de la sorcellerie, dont « des photos », de « l’argent » et des « audios » : « Je vais m’occuper de tout ça ». Selon le Parisien toujours, l’aîné demandait à Paul Pogba de céder au chantage financier.

« Je te donne cinq jours pour tout régler avec Adama (un autre suspect dans l’affaire Pogba, ndlr.). Si c’est pas bien fait, regarde bien les infos ! »aurait conclu Mathias Pogba. Entendu par les enquêteurs, Paul Pogba reconnaît avoir reçu ces messages sans savoir si son auteur est bien son frère. « Les termes exacts du message me font hésiter. Je ne suis pas sûr que ce soit mon frère qui les ait écrits »aurait-il raconté, selon nos confrères. Le 14 août, Mathias Pogba aurait ensuite contacté l’avocate et agente du joueur de la Juventus Turin. « Donc, puisque c’est comme ça, je vais te dire ce qui va arriver en refusant de me rencontrer et de m’aider. J’irai voir tous les médias possibles, dans tous les pays possibles », aurait-il expliqué à Rafaela Pimenta.

Mathias Pogba : « Si je meure, vous aurez mon sang sur les mains »

Selon les informations de C à vous, Mathias Pogba aurait demandé à cette femme de faire un « virement d’un million d’euros pour les calmer ». « Je parlerai du menteur et du faux musulman qu’il est. De comment il méprise et déteste ses coéquipiers, jouant l’hypocrite avec eux, comme avec Mbappé »aurait continué Mathias Pogba, qui a accusé son cadet d’avoir voulu « détruire » la carrière de l’attaquant du Paris Saint-Germain de l’équipe de France dans des vidéos. Et d’ajouter : « Mais si vous vous obstinez à faire les autruches, sachez que si je meure, vous aurez mon sang sur les mains, ma mort sur votre conscience, et si cela ne vous dérange pas, sachez au moins qu’il vous sera difficile d’éviter le scandale et l’impact sur vos images et votre carrièrecar vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas quand il sera trop tard ».

Cet article est apparu en premier sur https://www.closermag.fr/people/affaire-paul-pogba-ces-messages-qui-fragilisent-la-defense-de-son-frere-mathias-1654135