Novak Djokovic “attend” le sort de l’Open d’Australie et s’ouvre sur de vrais sentiments concernant l’interdiction américaine | Tennis | sport

0 9

Novak Djokovic espère recevoir bientôt des “nouvelles positives” concernant son retour en Australie l’année prochaine après avoir insisté sur le fait qu’il ne regrette pas d’avoir raté l’US Open. Le champion de Wimbledon revient à l’action cette semaine à la Laver Cup après avoir raté la saison nord-américaine sur dur parce qu’il refuse de se faire vacciner. Le Serbe, 35 ans, a été expulsé d’Australie en janvier et s’est vu interdire de rentrer dans le pays pendant trois ans.

Mais les rapports de Down Under plus tôt ce mois-ci ont affirmé que le nouveau gouvernement australien est prêt à autoriser Djokovic à revenir en 2023 s’il demande à revenir. S’exprimant à l’O2, le numéro 7 mondial a déclaré : “J’attends les nouvelles. Ce n’est vraiment pas entre mes mains en ce moment. J’espère pouvoir bientôt avoir des nouvelles positives.”

Djokovic a raté un Grand Chelem du calendrier lorsqu’il a perdu la finale de l’US Open l’année dernière. Plus tôt ce mois-ci, l’adolescent Carlos Alcaraz a lancé une nouvelle ère potentielle dans le tennis en remportant son premier Grand Chelem.

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait des regrets, le Serbe a répondu : « Non, je n’ai aucun regret. Je suis triste de ne pas avoir pu jouer, mais c’est la décision que j’ai prise. Je savais quelles seraient les conséquences, alors je les ai acceptées. C’est ça.

“Je félicite Alcaraz d’avoir remporté l’US Open. Il l’a fait d’une manière incroyable en trois ou quatre matches à cinq sets dans le tournoi. Il a 19 ans et déjà n°1 mondial.

« C’est assez incroyable ce qu’il a accompli jusqu’à présent. Il est un excellent ajout à notre sport, une grande star en devenir. Il est déjà devenu un champion du Grand Chelem, donc on ne peut pas parler de lui comme du futur, car c’est déjà un cadeau.

“Je suis juste ravi de pouvoir jouer ici maintenant et la majeure partie du reste de la saison en salle.”

Pendant ce temps, Djokovic a également été interrogé sur son souvenir préféré de Roger Federer, la légendaire star suisse prenant sa retraite du tennis professionnel après son match de double avec Rafael Nadal à Londres vendredi.

Il a répondu: “Je choisirai ma première finale de Grand Chelem, l’US Open 2007. J’ai perdu ce match. C’était évidemment la première finale de Grand Chelem, c’était une expérience remarquable pour moi à l’époque. C’était en quelque sorte le premier match qui m’a permis de croire que j’appartenais à ce niveau.

“Et 2019, désolé, Roger, finale de Wimbledon.”



Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/sport/tennis/1673005/Novak-Djokovic-Australian-Open-US-Open-ban-Laver-Cup-Federer-Nadal-Murray