Charles “perdu” par Harry ? Cette petite phrase ambigüe qui l’attriste

0 11

Le prince Harry aurait confié à Meghan Markle qu’il avait perdu son père. Cette confidence, révélée dans l’article de The Cut du 29 août 2022, avait porté à confusion.

  • Le 29 août dernier, l’article de Meghan Markle, duchesse de Sussex, est paru dans La Coupe.
  • La duchesse de Sussex, 41 ans, y a fait étalage de sa nouvelle vie aux Etats-Unis.
  • Entre autres révélations, Meghan Markle s’est confiée sur ce commentaire de Harry sur son père.

L’interview menée par la journaliste Allison P Davis s’est tenue dans le manoir californien des Sussexà Montecito. Entre autres bombes lancées par la femme du prince Harry, il y avait sa révélation à propos du commentaire de ce dernier. Le prince Harry, duc de Sussex, 37 ans, lui aurait confié un jour : “J’ai perdu mon père dans ce processus“. Cette petite phrase aurait porté confusion parce que le fils cadet de Charles III n’aurait pas fait référence à ce dernier.

Selon l’entourage de Meghan Markle, duchesse de Sussex, 41 ans, le fils de Charles III aurait fait référence au père de sa femme et non au sien. La source s’est confiée au Courrier quotidien dès le lendemain de la parution de l’article de Meghan Markle. D’après ce proche de l’ancienne actrice, le prince Harry faisait référence à la rupture entre Meghan Markle et son père, Thomas Markle. “Il s’agissait d’un commentaire de Harry sur la situation familiale de Meghan Markle“, confirme la source du Courrier quotidien.

Charles III : le roi d’Angleterre aime ses deux fils, le prince Harry et le prince William

Le 30 août 2022, une autre source, cette fois proche du roi Charles III, s’est confiée à propos de l’effet de cette déclaration à Courrier quotidien. D’après ce proche du fils de la reine Elizabeth II d’Angleterre, l’ancien prince de Galles, aime ses deux filset plus encore. Cette source a aussi tenu à déclarer que le roi Charles III d’Angleterre serait “attristési sa relation avec son fils, le prince Harry, venait à se perdre. Le 30 juin, l’autrice Katie Nicholl avait déjà déclaré que le prince Charles “aime son fils. Il veut pardonner à son fils, pour tout. Il veut réparer cette relation et aller de l’avant“.