des quartiers encore privés d’électricité après un incendie

0 16

Près de 24 heures après l’incendie qui a affecté le réseau électrique et affecté la centrale électrique de Logbaba, dans l’arrondissement de Douala 3e, le courant n’était pas encore rétabli dans toute la ville. D’après le gouverneur du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, l’approvisionnement dans toute la ville sera rétabli de manière progressive. Le gouverneur fait cependant savoir que « fort heureusement les nouveaux équipements qui ont été installés n’ont pas été touchés ».
D’après l’autorité administrative, c’est l’isolement de la ligne 225 KV touchée par les flammes qui a provoqué le blackout dans la deuxième ville du pays.
Il était un peu plus de 17 heures hier lorsqu’une explosion a été entendue au sein de la centrale. Selon le gouverneur, c’est une panne dans le bloc abritant la réserve d’huile qui a été à l’origine de l’explosion. Après quoi, un « très violent incendie s’est déclenché », rapporte le gouverneur. Il aurait fallu plus de deux heures aux sapeurs-pompiers pour maîtriser l’incendie.
La Société nationale de transport de l’électricité (Sonatrel) qui a la responsabilité de cette centrale n’a pas communiqué sur l’incident. De son côté, Eneo, l’entreprise qui commercialise l’énergie électrique, a tout de suite annoncé qu’il pourrait y avoir des perturbations dans la fourniture d’électricité dans la ville de Douala.
L.A.

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/2109-9393-douala-des-quartiers-encore-prives-d-electricite-apres-un-incendie