Obsèques de la Ministre Ananga Messina: Les enfants et l’époux de la défunte de déchirent sur le lieu de l’enterrement

0 12

Le directeur du cabinet civil de la Présidence de la République Samuel Mvondo Ayolo interpellé pour l’arbitrage.

Rien ne va plus entre les enfants et l’époux du Ministre délégué auprès du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Clémentine Ananga Messina, décédée le 5 août 2022 en Turquie, puis rapatriée au Cameroun le 11 août 2022.

En effet, l’une des filles de l’ancienne Ministre décédée, se réclamant porte-parole des enfants, a saisi le directeur du cabinet civil de la Présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo, à l’effet de contester la décision prise « unilatéralement » par leur père, d’enterrer leur maman dans « champs de manioc ».

Dans une correspondance 28 août 2022, consultée par 237actu.comJacqueline Christelle Ananga, sollicite l’arbitrage du Directeur du cabinet civil de la Présidence de la République, pour que soit trouvé un accord avec leur papa, Pierre Ananga Messina, sur le lieu de l’enterrement. «Bien que la concession familiale (lieu choisi par la défunte) dispose de suffisamment d’espace (expertise d’un architecte à l’appui), son époux, notre papa, a décidé pour des raisons qui nous échappent de l’inhumer dans son champs de manioc, un terrain vague exposé aux profanations de tous ordre avec pour seul argument des promesses d’investissement à une échéance incertaine », ecrit-elle.

Avant d’indiquer que la volonté de leur maman a toujours été d’être enterrée au domicile familial à Zima, et nulle part ailleurs :«ce serait une honte que de la voir enterrée sur un terrain vague, comme si elle n’avait pas de domicile familial. Comme si elle ne s’était jamais investie dans ce village qui lui était si cher. Toute chose également qui la priverait du reste du droit à certains rites d’accompagnement traditionnel des défunts, en l’occurrence ‘l’Essani’ »ajoute-t-elle, avant d’appeler Samuel Mvondo Ayolo à la rescousse pour amener Pierre Ananga Messina à respecter la volonté de sa femme : «Nous sollicitons, nous enfants, à travers cette tentative désespérée, votre bienveillance afin que les dernières volontés de notre très regrettée maman puissent dans la mesure du possible être respectées ».

Lire la correspondance de Jacqueline Christelle Ananga, adressée au Directeur du cabinet civil de la Présidence de la République

lettre de jacqueline ananga messina au dcc cin041102 cameroon info p net



Cet article est apparu en premier sur https://237actu.com/obseques-de-la-ministre-ananga-messina-les-enfants-et-l-epoux-de-la-defunte-de-dechirent-sur-le-lieu-de-l-enterrement