les affrontements intercommunautaires de juillet ont provoqué le déplacement de 103 personnes (ONU)

0 25

Le 24 juillet dernier, des affrontements intercommunautaires ont été signalés dans l’arrondissement de Wum, région du Nord-Ouest. Ces affrontements ont fait 8 victimes civiles et 103 personnes déplacées dans la forêt et les villages voisins, selon des chiffres contenus dans un rapport du Bureau de coordination humanitaire de l’ONU.
Le lundi 25 juillet dernier en effet, des hommes armés identifiés comme des Fulanis ont attaqué la chefferie de Zonghofe. Il s’agissait d’un assaut en représailles après la mort de trois des leurs, arrêtés par une communauté voisine.
Ces affrontements sont venus s’ajouter à une situation déjà explosive. L’armée affronte en effet des milices séparatistes depuis 2017 dans cette région. Ce qui a encore contribué à exacerber les tensions entre les communautés. L’ONU compte par exemple plus de 270 000 déplacés internes dans cette région.
« La situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest reste tendue avec la poursuite des violences et des attaques ciblées, y compris les enlèvements, les séquestrations, les meurtres, les arrestations illégales et la destruction de biens. Les populations, ainsi que les prestataires de services d’éducation et de santé en particulier, continuent d’être exposées à des risques élevés lorsqu’ils accèdent aux installations ou fournissent des services. (…). La hausse mondiale des prix des produits de base exacerbe encore les souffrances des communautés déjà vulnérables », analyse l’ONU.
L.A.

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/economie/1609-9371-nord-ouest-les-affrontements-intercommunautaires-de-juillet-ont-provoque-le-deplacement-de-103-personnes-onu