201 personnels en situation irrégulière sur les 360 recensés

0 11

L’opération d’assainissement des ressources humaines et de l’outil de production du Parc national du matériel de génie civil (Matgenie), instruite en juillet dernier par le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, a permis de déceler de « nombreuses irrégularités » dans les dossiers du personnel actif de cette entreprise publique de BTP. « À la date du 10 septembre 2022, sur les 360 personnels actifs recensés, 159 personnels sont considérés comme étant des personnels conformes (dont les dossiers sont sans objection) et 201 personnes sont encore en situation d’irrégularité », selon le rapport provisoire des travaux du comité ministériel ad hoc chargé de cette opération présenté le 13 septembre, et que SBBC a pu consulter.
Ainsi, environ 43 % du personnel actif recensé est considéré comme ayant une situation conforme et 57 % sont encore en situation d’irrégularité. Les irrégularités les plus « saillantes » sont les suivantes : la non-conformité des procédures de recrutement de certains personnels, l’absence des diplômes ou de leur authentification chez certains personnels, la présence de faux diplômes et de faux permis, l’absence d’un contrôleur financier au Matgenie et l’absence des ingénieurs de suivi des projets, liste le rapport à mi-parcours.
Selon le document, la plupart de ces irrégularités sont dues à l’employeur du fait du non-respect des textes : des personnels recrutés et dont les contrats ont été signés par le président de séance d’une session du conseil d’administration (25), des personnels recrutés sans résolution du conseil d’administration autorisant le recrutement (144), des personnels recrutés sans plan de recrutement du conseil d’administration (5). Les chauffeurs/conducteurs, qui constituent les personnels essentiels pour le développement de la production du Matgenie, représentent environ 40 % du personnel actif recensé. Parmi eux, environ 20 % ne possèdent pas de permis de conduire, souligne le rapport qui ne présente pas encore la rubrique relative à l’état de l’outil de production
Masse salariale
Cette opération fait partie des « mesures immédiates » prises par le gouvernement en vue d’apporter des solutions pérennes aux difficultés qu’éprouve le Matgenie. Cet assainissement doit aboutir à « la maîtrise de la masse des ressources humaines et à la viabilisation de l’outil de production. Ce qui devrait remettre le Matgenie sur le sentier de la rentabilité, gage d’un paiement régulier des droits dus aux personnels », déclarait il y a deux mois le Mintp, tutelle technique du Matgenie. Cette opération a été initiée au lendemain d’une nouvelle grève observée par le personnel pour réclamer le paiement des salaires.
« Depuis la dernière grève, le Matgenie s’était acquitté de deux mois de salaire. Mais on n’a pas pu avoir la totalité de notre argent, car le directeur général a coupé les salaires parce qu’on était en grève et aussi à cause des crédits contractés à la banque. Depuis lors, on n’a plus de salaire et nous sommes repartis à 16 mois d’arriérés », confient certains employés. À ce jour, l’évaluation globale des arriérés de salaires des 360 employés en activité est chiffrée à 1 milliard 92 millions 46 776 FCFA. À ces coûts, s’ajoute le solde de tout compte des retraités, évalué à 416, 337 millions FCFA. Ce qui fait porter les arriérés de salaire à 1 milliard 508 millions 384 271 FCFA, dans un contexte de tensions financières.
Dans son rapport provisoire, le comité fait un ensemble de propositions visant notamment à résoudre les problèmes liés au management des ressources humaines. Il propose, entre autres, la rupture des contrats des personnels ayant présenté de faux documents, la rupture des contrats des personnels ne disposant pas des permis requis à la conduite des engins, la suppression de certaines primes « superflues » (prime d’encouragement, indemnité de véhicule…) et le reversement des agents publics à leurs administrations d’origine. « En somme, la masse salariale qui se dégagerait de la mise en œuvre de ces propositions est de 25 528 164 FCFA. La masse salariale se situerait ainsi à 94 millions 471 836 FCFA, soit une réduction de près de 21 % », estime le comité.
P.N.N
Lire aussi :
Matgenie : un plan social pour redresser l’entreprise qui peine à payer les salaires
Matgenie : le personnel entame une nouvelle grève après des « promesses » non tenues

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/1509-9360-matgenie-201-personnels-en-situation-irreguliere-sur-les-360-recenses