Non participation de Samuel Eto’o à l’arrivée du trophée dee la coupe du monde au Cameroun : Les langues se délient

0 23

Le trophée de la Coupe du monde est arrivé au Cameroun 8 septembre dernier, en absence de Samuel Eto’o, président de la fédération camerounaise de football (Fecafoot).

Le commandant en chef de l’instance faîtière du football camerounais, lui, a choisi plutôt se rendre au Qatar, pour l’inauguration du stade où se jouera le match d’ouverture du mondial 2022.

L’ex goléador camerounais a alors été accusé d’avoir boycotté cette grande cérémonie de présentation du trophée du mondial dans son pays natal.

Ses partisans affirment que Samuel Eto’o, en réalité, n’a pas voulu associer « gratuitement » son image à cette campagne Marketing de Coca-Cola. Mais, ces derniers sont confondus par Boris Bertolt. « Le tour du trophée de la coupe du monde organisé par la FIFA et sponsorisé par Coca Cola s’inscrit dans le prolongement du contrat de sponsoring qui lie la marque à la FIFA. Il est donc du devoir de toutes les fédérations affiliées à la FIFA et qui prennent part à la coupe du Monde de s’assurer que ces cérémonies se déroulent dans les règles de l’art »explique le lanceur d’alerte dans un texte que nous vous proposons ci-dessous la lecture intégrale.

«Voici la réaction d’un partisan de l’église du sommeil de TSINGA suite à la polémique sur la non participation de Samuel Eto’o à l’arrivée de la coupe du monde au Cameroun: “ Cette opération est une campagne Marketing de Coca-Cola et pour y associer son image la fédération a demandé à avoir une contrepartie comme dans toute les campagnes marketing. Mais Coca-Cola n’a pas accédé à cette demande et la réaction normale a donc été l’absence de la fédération à cette cérémonie. Le FECAFOOT est un label et son président une marque planétaire, rien ne sera plus jamais comme avant.” Un tel niveau d’ignorance et d’inculture doublé d’arrogance est simplement déconcertant. Les camerounais doivent savoir que les revenus de la FIFA sont générés par les Sponsors, les droits télés et autres. Chaque fédération affiliée à la FIFA reçoit une part dans le cadre des préparatifs de la coupe du Monde. Parmi les sponsors de la FIFA pour la coupe du Monde, il y a la multinationale Coca Cola. Ainsi, le tour du trophée de la coupe du monde organisé par la FIFA et sponsorisé par Coca Cola s’inscrit dans le prolongement du contrat de sponsoring qui lie la marque à la FIFA. Il est donc du devoir de toutes les fédérations affiliées à la FIFA et qui prennent part à la coupe du Monde de s’assurer que ces cérémonies se déroulent dans les règles de l’art. L’interlocuteur de la FIFA au Cameroun, ce n’est pas le ministre des Sports, Narcisse Kombi MOUELLE mais le président de la FECAFOOT, Samuel Eto’o alias le libérien. Or la FECAFOOT a déjà reçu l’argent de la FIFA pour les préparatifs de la Coupe du Monde. C’est-à-dire l’argent de Coca Cola. Comment expliquer que Samuel Eto’o ne daigne même pas répondre aux courriers de Coca Cola? Même par courtoisie. Et ce pendant deux mois. En plus de cela aucun responsable de la FECAFOOT présent pour accueillir le trophée. C’est à dire le trophée de la coupe du monde est au Cameroun. Même pas un seul responsable de la FECAFOOT. C’est inadmissible. Ce qui s’est passé n’est jamais arrivé dans l’histoire du Cameroun. Le trophée de la coupe du monde a toujours été accueilli à Yaoundé par le président de la FECAFOOT. Le Cameroun est le seul pays où cette situation s’est produite. Comme d’habitude, c’est l’image de la République qui en pâtit. »



Cet article est apparu en premier sur https://237actu.com/non-participation-de-samuel-eto-o-a-l-arrivee-du-trophee-dee-la-coupe-du-monde-au-cameroun-les-langues-se-delient