des opérations coup de poing pour combattre le phénomène des « microbes » à Yaoundé et Douala

0 17

Galax Etoga, le secrétaire d’État à la Défense (SED) chargé de la gendarmerie, veut endiguer le phénomène des « microbes » en progression dans les villes de Yaoundé et de Douala. Il s’agit des gangs d’adolescents généralement âgés de 12 à 25 ans et spécialisés dans le grand banditisme. Pour les mettre hors d’état de nuire, le SED recommande à toutes les unités de gendarmerie de multiplier les descentes inopinées dans les quartiers sensibles et chauds des villes sans oublier les opérations coup de poing.
L’implémentation de toutes ces mesures commence à produire des résultats. La première région de gendarmerie (Yaoundé) a mis la main sur un gang de « microbes », qui ont été présentés à la presse en fin de semaine dernière. Ils doivent être « déférés » ce 12 septembre 2012, si on en croit une source proche du dossier.
Le lieutenant-colonel Mvogo Abanda, chef service des recherches judiciaires à la première région de gendarmerie, a indiqué qu’il s’agit pour la plupart des repris de justice. Devant les caméras, ils ont reconnu leur forfait en promettant de ne plus recommencer. « Je suis en aventure, je suis venu me chercher », a déclaré un jeune « microbe » de nationalité malienne âgé de 20 ans.
Les gendarmes ont retrouvé chez ces adolescents cinq motos de marque Senke « arrachées au cours des différentes opérations nocturnes », selon les enquêteurs. Ils avaient aussi en leur possession un kilogramme de cannabis, 200 grammes de cocaïne, 14 téléphones, des montres de valeur, des sacs dames, des devises, deux couteaux, une machette…
Selon le lieutenant-colonel Mvogo Abanda, tout est parti de l’exploitation de deux jeunes interpellés pour un vol aggravé au quartier Ngousso. Les informations obtenues vont permettre de mettre la main sur d’autres « microbes », dans plusieurs autres quartiers de la ville de Yaoundé. En réalité, les pandores de la première région ont démasqué un gang bien organisé et ils annoncent d’autres arrestations dans les prochaines semaines.
Des informations documentées indiquent justement que ces adolescents s’organisent en groupes et restent en contact grâce à des fora WhatsApp. Ils sont généralement des consommateurs de stupéfiants et excellent dans le vol à l’arraché et à la tire. Ils volent aussi les motos, surtout la marque Senke reconnue pour sa solidité et la vélocité de ses moteurs. Ces « microbes » cassent aussi les véhicules stationnés et volent tout ce qu’ils trouvent à l’intérieur.
M.A.N
Lire aussi :
Gendarmerie : l’opération « Rentrée scolaire sans accidents et sans incidents » entre en gare
Lutte antiterroriste : la gendarmerie clôture la formation de 163 nouveaux personnels militaires
Région du Nord : dix présumés preneurs d’otages appréhendés par la gendarmerie à Pitoa

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/1209-9335-gendarmerie-des-operations-coup-de-poing-pour-combattre-le-phenomene-des-microbes-a-yaounde-et-douala