Novak Djokovic « autorisé à jouer à l’Open d’Australie » malgré son refus de se faire piquer | Tennis | sport

0 12

Novak Djokovic pourra revenir à l’Open d’Australie en janvier malgré le fait qu’il n’est pas vacciné, selon des informations. Le 21 fois champion du Grand Chelem a été expulsé du pays à la veille du tournoi en janvier après que son visa a été révoqué pour sa capacité à « exciter le sentiment anti-vax » en Australie et a automatiquement reçu une interdiction de trois ans. Mais selon le Soleil hérautDjokovic a été autorisé à revenir en 2023.

Djokovic était au centre d’une saga tumultueuse en Australie en début de saison alors qu’il arrivait dans le pays non vacciné avec une exemption médicale fournie par Tennis Australia. Le numéro 6 mondial a vu son visa annulé et a été détenu dans un hôtel de détention du gouvernement avant de gagner un appel pour faire annuler la décision.

Mais quelques jours plus tard, le ministre de l’Immigration du pays a exercé ses pouvoirs pour annuler le visa du Serbe une deuxième fois au motif que sa présence « exciterait le sentiment anti-vax » dans le pays et Djokovic a perdu un deuxième appel, finissant par être expulsé la veille. du tournoi. Cela signifiait qu’il recevait automatiquement une interdiction de retour de trois ans dans le pays – quelque chose qui s’applique à tous ceux dont le visa a été annulé mais qui peut être annulé à discrétion dans le cadre d’un appel.

Et il semble que lorsque le nonuple champion de l’Open d’Australie décide de faire appel, il sera autorisé à revenir à temps pour l’édition 2023 du tournoi, qui se déroulera dans quatre mois. Selon le Herald Sun australien, Djokovic n’a déposé aucun document d’appel, mais des sources gouvernementales de haut niveau ont confirmé que la décision avait pratiquement été prise d’annuler son interdiction.

JUSTIN: Frances Tiafoe met en garde l’ATP Tour contre l’avantage de Nadal que personne d’autre n’a

La décision a ouvert la porte à Djokovic pour être autorisé à rentrer dans le pays avant l’expiration de son interdiction de trois ans, et il semble que la même discrétion ait été accordée au Serbe qui sera autorisé à revenir pour le prochain tournoi du Grand Chelem après manquer l’US Open actuel en raison de son statut non vacciné. Les ressortissants étrangers sans coupure ne sont toujours pas en mesure d’entrer aux États-Unis, tandis que l’Australie n’exige plus de preuve de vaccination Covid ou de preuve d’un test Covid négatif pour traverser la frontière.

« Malheureusement, je ne pourrai pas me rendre à New York cette fois pour l’US Open », a tweeté Djokovic quelques heures avant le tirage au sort de l’US Open avant le tournoi. « Merci #NoleFam pour vos messages d’amour et de soutien. Bonne chance à mes amis joueurs ! Je vais rester en forme et avoir un esprit positif et attendre une occasion de concourir à nouveau. A bientôt monde du tennis ! »



Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/sport/tennis/1667604/Novak-Djokovic-Australian-Open-deported-ban-visa-tennis-news