le préfet de la Meme ordonne le port obligatoire de la tenue par les élèves

0 14

Les délégués départementaux de l’Education de base, des Enseignements secondaires, ainsi que les responsables d’écoles professionnelles ont jusqu’au 20 septembre pour faire respecter une directive du préfet du département de la Meme, Chamberlain Ntou’ou Ndong (photo). Ce dernier, dans une lettre du 5 septembre dernier, a instruit ces responsables de saisir les chefs d’établissements afin que ceux-ci ne laissent entrer que « les élèves en uniforme scolaire ». « Une période de grâce est accordée du 5 au 20 septembre 2022 », précise l’autorité administrative pour qui cette mesure vise à « éviter les criminels dans établissements scolaires du département de la Meme ». Le préfet ne précise cependant pas en quoi l’absence d’uniforme contribue à l’insécurité dans les établissements scolaires.
Depuis la survenance de la crise anglophone, fin 2016, les écoles sont régulièrement la cible des attaques de milices séparatistes. En octobre 2020, un groupe d’assaillants a attaqué le Mother Francisca International Bilingual Academy, faisant huit morts parmi les élèves. Et en février dernier, des miliciens de l’Ambazonia Restoration Forces (ARF) ont revendiqué l’attaque du Queen of the Rosary College Okoyong à Mamfe sans faire de victimes.
L.A.

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/economie/0909-9329-lutte-contre-l-insecurite-au-sud-ouest-le-prefet-de-la-meme-ordonne-le-port-obligatoire-de-la-tenue-par-les-eleves