Claude François : qui était Janet Woollacott, la seule fe…

0 22

En novembre 1960, Claude François, encore un inconnu pour le grand public, épouse, à Monaco, Janet Woollacott, une danseuse anglaise qui le trompera, un peu plus tard, avec Gilbert Bécaud.

Soirée événement ce mercredi 27 juillet sur W9 avec la diffusion à 21 heures du documentaire Claude François, les derniers secrets qui se consacre aux mystères de la vie du chanteur décédé accidentellement en 1978 à l’âge de 39 ans. Pour l’occasion, Closer vous propose de plonger dans la vie privée de Claude François et de découvrir notamment qui était Janet Woollacottla seule femme qu’il a épousée.

C’est à la fin des années 1950 que Claude Françoisalors âgé d’une vingtaine d’années, fait la rencontre de cette Anglaise qu’il épouse en novembre 1960 à Monaco, terre d’asile de sa famille. Janet Woollacott est une danseuse rencontrée dans les clubs de la Côte d’Azur, où se produit celui qui n’est pas encore la star que l’on connaît aujourd’hui, et notamment dans l’Orchestre du Sporting Club de Monaco, où travaille la jeune femme. En 1962, la jeune anglaise est engagée comme danseuse dans le ballet accompagnant les concerts de Gilbert Bécaudgrand ami de Claude François, à l’Olympia. Janet Woollacott tombe alors sous le charme de l’interprète de Nathalie et lui donne une fille, Jennifer, née en 1968.

Claude François trompée par Janet Woollacott mais pas rancunier

Le divorce entre Claude François et Janet Woollacott n’est prononcé qu’en 1967 mais le chanteur n’a jamais semblé en vouloir à l’Anglaise ni à son ami, Gilbert Bécaud. En septembre 1964, par exemple, ce dernier et Janet Woollacott viennent féliciter Claude François dans sa loge après sa prestation à l’Olympia. Il faut dire que l’interprète de Belles, belles, belles est déjà amoureux d’une autre femme en la personne de France-Gall… Janet Woollacott est décédée en 2011 à l’âge de 73 ans.