Contrat ONE ALL SPORTS – Bee Group: «Le banditisme derrière laquelle il se cache », Samuel Eto’o attaqué de nouveau

0 19

L’activiste Boris Bertolt pense que l’appel d’offre lancé par la Fecafoot, ayant abouti quelques heures plus tard, au choix de la start-up camerounaise Bee Group pour la distribution des équipements des Lions Indomptables, s’apparente à de l’escroquerie.


Il ont passé l’appel d’offre vendredi soir et dimanche soir ils nous annoncent qu’ils ont déjà un distributeur. La frappe était préparée bien en avance. . Tout cet amateurisme est la preuve que cette affaire de ONE ALL SPORTS c’est simplement une grosse entreprise de banditisme derrière laquelle se cache Samuel Eto’o

ONE ALL SPORTS DIT QU’ILS ONT DÉJÀ TROUVÉ LEUR DISTRIBUTEUR DES MAILLOTS UN DIMANCHE

Le 2 septembre 2022, la FECAFOOT à travers son secrétaire général lance un appel d’offres à l’attention des commerçants qui veulent distribuer les équipements des lions indomptables. Ils ont jusqu’au 7 septembre pour se manifester. Seulement trois jours,  compte tenu du fait que le week-end est non – ouvert. Suspect déjà mais passons.

Dans la nuit du 2 au 3 septembre 2022, tolé général au sein de l’opinion. Car ce n’est pas le travail de la FECAFOOT de vendre les maillots mais de l’équipementier. Problème: ONE ALL SPORTS n’est pas équipementier mais vendeur de vêtements floqués sur internet.

Le 4 septembre 2022, ONE ALL SPORTS annoce avoir trouvé un distributeur local. Il s’agirait d’une start-up appelé BEE GROUP. Le communiqué est rendu public un dimanche. C’est à dire un jour non ouvrable.

Maintenant les appels d’offre de la FECAFOOT vont servir à quoi?

Sur quelle base a été recruté ce Bee Group?

A qui appartient Bee Group?

Tout cet amateurisme est la preuve que cette affaire de ONE ALL SPORTS c’est simplement une grosse entreprise de banditisme derrière laquelle se cache Samuel Eto’o qui a besoin d’argent.

Remarquez que à part ce David MENDELSON qu’on cite. On ne connaît personne d’autre dans toute cette mafia. Meme pas un responsable communication de ONE ALL SPORTS.

Ils ont passé l’appel d’offre vendredi soir et dimanche soir ils nous annoncent qu’ils ont déjà un distributeur. La frappe était préparée bien en avance.

De nouvelles révélations prochainement.

Ainsi va la République

Boris Bertold



Cet article est apparu en premier sur https://237actu.com/contrat-one-all-sports-bee-group-le-banditisme-derriere-laquelle-il-se-cache-samuel-eto-o-attaque-de-nouveau