Chelsea news: Inside Thomas Tuchel limogé après la réunion de Todd Boehly a eu une conclusion brutale | Football | sport

0 13

C’était le moment qui avait Chelsea les fans se grattent la tête autant que n’importe quoi. Les jalons du jour sont devenus une meule géante. Todd Boehly a entamé sa 100e journée en tant que copropriétaire du club en convoquant Thomas Tuchel pour une réunion quelques heures seulement après son 100e match en charge.

Après avoir atterri tard dans la nuit après la lamentable défaite 1-0 à Zagreb, Tuchel devait de toute façon arriver tôt à Cobham pour un débriefing immédiat avec son équipe technique. Au lieu de cela, sa journée a pris une tournure différente. Après une brève rencontre personnelle avec les propriétaires, il s’est soudainement retrouvé sans travail.

« Le club tient à exprimer sa gratitude à Thomas et à son équipe pour tous leurs efforts pendant leur séjour au club », a déclaré une annonce publique préparée à l’avance quelques minutes plus tard. « Thomas aura à juste titre une place dans l’histoire de Chelsea après avoir remporté la Ligue des champions, la Super Coupe et la Coupe du monde des clubs en son temps ici.

« Alors que le nouveau groupe de propriétaires atteint 100 jours depuis la reprise du club et qu’il continue son travail acharné pour faire avancer le club, les nouveaux propriétaires pensent que c’est le bon moment pour faire cette transition. »

Pourtant, cela fait moins d’une semaine qu’ils ont fini de soutenir l’Allemand sur le marché des transferts d’été au niveau record de 273 millions de livres sterling. De plus, dans un peu moins d’un mois, la Coupe du monde commence – une période où l’on s’attend à ce qu’un certain nombre de clubs fassent un bilan tranquille de la campagne jusqu’à présent dans ce qui promet d’être quelques semaines nerveuses pour les directeurs de club.

C’était un secret de plus en plus ouvert que le mandat de Tuchel au club n’aurait peut-être pas le temps de fonctionner. Son mandat à Dortmund avait pris fin lorsqu’il s’est brouillé avec le directeur général Hans-Joachim Watzke, qui a décrit Tuchel comme « une personne difficile ».

Au PSG, il s’est retrouvé à couteaux tirés avec Leonardo – une bataille que le directeur sportif du club allait toujours gagner. Peut-être que Tuchel doit sa longévité à Chelsea au fait que pendant une longue période après le gel des avoirs de Roman Abramovich, le joueur de 49 ans n’a pas eu de haut responsable du club à ennuyer.

Des sources du club ont blâmé une « panne progressive des communications » pour la décision de limoger le manager, bien qu’il ait été admis que la pause de la Coupe du monde cet automne serait une période plus détendue pour planifier la bonne décision stratégique à l’avenir.

Des signes, cependant, que les joueurs devenaient également moins amoureux de Tuchel ont amené les choses un peu brusquement à un point critique. Les joueurs de Chelsea ne sont jamais les plus éloquents, mais au lieu des habituels remerciements embarrassés à moitié excusés alors que les joueurs quittaient le vestiaire de Zagreb pour le bus de l’équipe, il n’y avait rien.

Un silence de pierre de joueur après joueur, les yeux fixés fermement vers l’avant, alors qu’une surdité collective à toutes les demandes des médias dans la zone mixte s’abattait. Est-ce juste du recul, ou ont-ils soupçonné à quel point les choses étaient délicatement équilibrées et étaient déterminés à ne pas être ceux qui mettaient un mot à sa place?

À l’avenir, ces mêmes joueurs devront être ceux qui renverseront les choses pour le nouveau manager.

Après s’être fait accuser d’un « manque de détermination, d’un manque de faim et d’un manque d’intensité » tout en étant joué hors de position et sans stratégie claire, ne le coupait plus pour eux avec Tuchel.

Maintenant, le prochain homme à entrer doit renverser la vapeur avec 273 millions de livres sterling de joueurs de Tuchel.

Une chose est sûre – en ce moment, tout est un gâchis intempestif.



Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/sport/football/1665948/Chelsea-inside-Thomas-Tuchel-sacking-Todd-Boehly-Premier-League