Actualités d’Emmanuel Macron : fouilles du président français à Truss après avoir fait demi-tour embarrassant | Monde | Nouvelles

0 13

Macron est « inquiet » à propos de Liz Truss, selon un commentateur

Les deux pays ont rencontré une relation difficile au cours des deux dernières années, dominée par des querelles sur les droits de pêche post-Brexit, le flux de migrants à travers la Manche et une série d’insultes échangées entre les deux. Lundi, le président français a commenté Liz Truss remportant la course à la direction des conservateurs et remplaçant Boris Johnson au poste de Premier ministre, mais non sans une pointe d’ironie. Emmanuel Macron a déclaré lors d’une conférence de presse: « Nous sommes disponibles pour pouvoir travailler entre, pour ainsi dire, alliés et amis. »

Ce commentaire semble faire référence à ceux de la ministre des Affaires étrangères, Mme Truss, la semaine dernière, lorsqu’elle a déclaré aux membres conservateurs lors d’un événement de campagne électorale qu’elle était indécise quant à savoir si le dirigeant français était « ami ou ennemi ».

Elle a été interrogée par Julia Hartley-Brewer de TalkTV, l’animatrice de l’événement, a demandé à Mme Truss : « Le président Macron, ami ou ennemi ? »

« Le jury est sorti », a-t-elle répondu sous de vifs applaudissements.

« Mais si je devenais Premier ministre, je le jugerais sur des actes, pas sur des mots. »

emmanuel macron liz truss

Actualité d’Emmanuel Macron : Le président français s’en prend à Liz Truss (Image : GETTY)

emmanuel macron

Actualités d’Emmanuel Macron : Le dirigeant français a apparemment fait référence aux commentaires antérieurs de Liz Truss (Image : GETTY)

Ces commentaires ont déclenché une tempête immédiate des deux côtés de la Manche, l’ancien ambassadeur du Royaume-Uni en France Peter Ricketts les condamnant comme « irresponsables ».

M. Macron a également été interrogé sur ces propos lors d’un voyage à Alger vendredi au cours duquel il s’est arrêté, a pris une profonde inspiration, puis a gonflé les joues avec un faux désespoir.

Il a dit : « Il n’est jamais bon de perdre ses repères dans la vie. Nous vivons dans un monde compliqué, vous avez de plus en plus d’illibéraux, de démocraties autoritaires, de pouvoirs déstabilisateurs.

« Si nous ne sommes pas en mesure de dire entre la France et le Royaume-Uni si nous sommes ennemis ou amis – les termes ne sont pas neutres – nous nous dirigeons vers de graves problèmes.

LIRE LA SUITE: Brexit LIVE: Truss dévoile son plan pour « libérer » la City de Londres

liz truss emmanuel macron

Actualités d’Emmanuel Macron : on avait demandé à Liz Truss si le dirigeant français était un « ami ou un ennemi » (Image : GETTY)

« Bien sûr, je dis que le peuple britannique – la nation qu’est le Royaume-Uni – est un ami, une nation forte et alliée, quels que soient ses dirigeants.

« Et parfois malgré, et au-delà, ses dirigeants… ou les petites erreurs qu’ils commettent avec des coups de pot de campagne. »

Mais les commentaires de lundi saluant Mme Truss en tant que nouveau Premier ministre britannique interviennent après que le président français a été contraint à un revirement embarrassant alors que la crise énergétique continue de s’emparer fermement de l’Europe.

Le 24 août, M. Macron avait haussé les sourcils dans sa propre majorité lors d’un discours en Conseil des ministres en commentant « la fin de l’abondance, de l’évidence et de l’insouciance », mais il semble désormais changer de ton.

A NE PAS MANQUER
La guerre commerciale du Brexit verrait l’UE cibler les sièges du parti conservateur : « Dommages maximum ! » [COMMENTS]
Un train russe chargé de pétrole a déraillé lors d’un sabotage [REPORT]
Des soldats russes « désertent » alors que l’Ukraine récupère des kits militaires abandonnés [LATEST]

emmanuel macron olaf scholz

Actualité Emmanuel Macron : Le président français avec le chancelier allemand Olaf Scholz (Image : GETTY)

Auparavant, il avait échangé des vidéos avec Olaf Scholz sur la crise énergétique qui balayait l’Europe, et la chancelière allemande avait annoncé vouloir utiliser les bénéfices de certaines grandes entreprises pour alléger les factures des ménages.

Mais lundi, M. Macron s’est adressé aux Français, leur assurant qu’avec des « gestes simples », il n’y aurait « pas de fatalité du tout ».

Le président français a déclaré qu’il souhaitait désormais une réduction de 10% de la consommation d’énergie du pays au cours des prochains mois, alors qu’il exhortait les foyers et les entreprises à réduire.

Il a averti que des plans de rationnement énergétique étaient en cours de préparation pour cet hiver « au cas où » les efforts volontaires ne suffiraient pas.

M. Macron a exhorté les Français à baisser le chauffage et la climatisation car « la meilleure énergie est celle que nous ne consommons pas », tout en avertissant que les coupures forcées « se produiront en dernier recours ».

crise du coût de la vie en europe

L’actualité d’Emmanuel Macron : Inflation des prix du gaz et de l’électricité en Europe (Image : EXPRESS)

Le président français a énuméré une série d’éco-efforts qui viseraient à ce que les habitants de son pays dépensent un peu moins cet hiver.

Celles-ci incluaient des déclarations telles que « mettre la climatisation un peu moins fort » quand il fait chaud, et baisser le chauffage de la maison à « environ 19°C » quand il fait froid.

Dans des commentaires séparés lundi, M. Macron a également déclaré que la France et l’Allemagne s’entraideraient pour faire face à la crise énergétique résultant de la guerre en Ukraine.

Il a déclaré lors d’une nouvelle conférence à la suite d’un appel avec M. Scholz que la France fournirait du gaz à l’Allemagne, tandis que l’Allemagne a accepté d’envoyer de l’électricité à la France, si nécessaire.

Le président français a déclaré : « L’Allemagne a besoin de notre gaz et nous avons besoin de l’électricité du reste de l’Europe, notamment de l’Allemagne ».



Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/news/world/1665241/emmanuel-macron-news-liz-truss-uk-prime-minister-france-europe-energy-crisis-olaf-scholz