la société civile plaide pour l’augmentation du budget public alloué au secteur

0 17

Alors que les élèves reprennent le chemin de l’école ce début de semaine, le Cameroon Education (Cefan) rappelle que le Cameroun est encore loin de respecter ses engagements internationaux sur l’augmentation de la part de l’éducation dans le budget public de l’État. Depuis plusieurs années, cette organisation de la société civile mène ce plaidoyer pour l’augmentation du budget de l’éducation.
Il y a quelques jours, le Cefan a indiqué que la solution pour mobiliser plus d’argent pour le secteur de l’éducation au Cameroun est de créer de nouvelles sources de revenus. Car les exigences budgétaires de l’État l’empêchent de mettre plus d’argent dans l’éducation. Le Cefan propose donc quelques sources possibles : la taxation, l’engagement des entreprises, la commercialisation des projets scolaires…
Pour l’instant, le gouvernement ne s’est pas encore prononcé sur l’opportunité de mettre en place ces sources de revenus possibles. Toutefois, il travaille avec le Cefan au sein d’une plateforme. Le Cefan a en effet paraphé un protocole d’accord avec le ministère de l’Éducation de base (Minedub). Les deux partenaires sont en train d’élaborer un projet de plan d’action pour assurer le suivi des engagements du Cameroun d’augmenter son budget de l’éducation.
Le premier engagement a été pris par Yaoundé au moment de ratifier l’agenda 2030 des Nations unies sur les 17 Objectifs de développement durable (ODD). Le quatrième ODD, qui concerne l’accès pour tous à une éducation inclusive et de qualité, oblige le Cameroun à réserver au moins 20 % de ses dépenses publiques ou au moins 6 % de son budget d’investissement public au secteur de l’éducation. En juillet 2021, le Cameroun a encore pris l’engagement de mettre 18,57 % de son budget au service de l’éducation lors du forum mondial sur le financement de l’éducation qui s’est tenu à Londres en Angleterre.
Mais force est de constater que le Cameroun est encore loin de respecter ces engagements. Dans le budget 2022, le budget alloué à l’éducation a augmenté de 48 milliards en comparaison avec celui de 2021 pour se fixer à 764 milliards de F CFA. Sauf que ce même budget a connu une baisse de 2 % en valeur relative. Il est de 13,28 % au lieu de 15,34 % en 2021.
Les années précédentes étaient loin d’être différentes : 14,92 % en 2018, 14,59 % en 2019 et 15,11 % en 2020.
Michel Ange Nga
Lire aussi :
Nord-Ouest : à la veille de la rentrée scolaire, plus de 60 000 enfants sans actes de naissance
Rentrée scolaire : le gouvernement arrête les effectifs par salle de classe à 60 élèves
Éducation : près de 500 écoles privées fermées, un manège récurrent à chaque veille de rentrée scolaire

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/0509-9296-education-la-societe-civile-plaide-pour-l-augmentation-du-budget-public-alloue-au-secteur