Elsa Zylberstein : ses tendres confidences sur ses ex, Nicolas Bedos et Antoine de Caunes, « des hommes brillants »

0 9

Romantique chevronnée, Elsa Zylberstein réserve des mots très tendres quand elle parle de ses anciens compagnons, Nicolas Bedos et Antoine de Caunes. Voici ce qu’elle dit sur ces « hommes brillants ».

Avec son physique empreint d’un romantisme quelque peu suranné, on imagine facilement Elsa Zylberstein en « grande amoureuse ». Interrogée par Madame Figarol’actrice attribue cette image médiatique à ses « histoires avec des personnes connues, comme Antoine de Caunes et Nicolas Bedos ». Pourtant, Elsa Zylberstein confie n’avoir fait que rarement de vraies rencontres amoureuses. Elle ajoute : « Quand j’aime quelqu’un, c’est au fer rouge. Pour la vie, pratiquement. Je mets très longtemps à désaimer ». On en veut pour preuve les mots très tendres qu’elle réserve à ses deux célèbres anciens compagnons.

Après avoir été en couple avec Antoine de Caunes de 1997 en 2005, puis avoir coulé des jours heureux aux côtés de Nicolas Bedos de 2005 à 2008, Elsa Zylberstein ne prend aucun plaisir à déverser sa haine sur ses ex, bien au contraire. « Des hommes brillants, hors du commun », note-t-elle. L’actrice ne peut envisager de renier ses relations : « Ce serait me piétiner moi-même ». Son amie Noëlle Deschampss abonde : « Elsa est extrêmement fidèle, dans tous les domaines. » Sa plus grande histoire d’amour, elle la vit d’ailleurs sur les plateaux de tournage.

La plus grande histoire d’amour d’Elsa Zylberstein

Elsa Zylberstein n’a jamais rompu avec le cinémala plus belle et grande histoire d’amour de sa vie. Elle commence à l’âge de 22 ans lorsque Maurice Pialat la remarque en plein tournage de Van Gogh avec Jacques Dutronc. Elle a été engagée comme silhouette, il préfère lui offrir le rôle de Cathy, une prostituée proche du peintre. Le rôle propulse sa carrière instantanément. Trente ans plus tard, sa filmographie compte plus de 70 titres. Une belle carrière placée sous le signe de l’éclectisme. Après avoir fait une incursion dans une comédie SF sur Neflix (Gros bug), Elsa Zylberstein prêtera ses traits à l’immense Simone Veil dans un biopic signé du réalisateur de La Môme. Verdict en salles le 12 octobre prochain.

confidences-sur-ses-ex-nicolas-bedos-et-antoine-de-caunes-des-hommes-brillants-1643910