les autorités rassurent après le changement de la couleur et de l’odeur de l’eau du lac Kuk

0 20

Pour rassurer les populations riveraines du lac Kuk, dans l’arrondissement de Fungom, inquiètes de voir ce plan d’eau changer de couleur et dégager une odeur dans les environs, le préfet de la Menchum a tenté d’apporter des explications. Dans un communiqué d’hier 30 août, le préfet Abdoulahi Aliou explique que le phénomène est dû aux fortes pluies qui se sont abattues dans la région au cours des dernières semaines. « Comme l’expliquent les scientifiques, il convient de noter que le changement soudain observé est dû à de fortes pluies qui ont secoué le niveau de l’eau, ce qui a fait remonter à la surface les particules déposées au fond du lac », explique l’autorité administrative.
Sur l’odeur qui a envahi les villages environnants, le préfet ajoute que « lesdites particules, en remontant à la surface, ont provoqué des réactions chimiques qui ont causé l’odeur dans la région ».
Tout en invitant les populations à garder leur calme, le préfet Abdoulahi Aliou les appelle à remonter toutes informations sur un changement de la situation.
Il est à noter qu’une partie de la région du Nord-Ouest se trouve sur la dorsale camerounaise, du nom de cette série de chaînes de montagnes qui part de la côte atlantique jusque dans les monts Mandara, au sud du lac Tchad. D’après les scientifiques, les massifs de cette dorsale sont volcaniques. Il s’agit par exemple du mont Cameroun ou encore du Lac Nyos. Les émanations de gaz de ce lac de cratère avaient fait plus de 1 700 morts le 21 août 1986. D’où l’attention des autorités sur les phénomènes du lac Kuk. 
L.A.

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/0109-9280-nord-ouest-les-autorites-rassurent-apres-le-changement-de-la-couleur-et-de-l-odeur-de-l-eau-du-lac-kuk