Diadème Kokoshnik de la reine Alexandra : diadème bien-aimé de la reine avec 61 barres incrustées de diamants

0 11

La Reine s’est tournée maintes et maintes fois vers le diadème Kokoshnik de la reine Alexandra lorsqu’elle a besoin d’ajouter une touche de glamour à un ensemble. Un héritage familial, le diadème a été créé au 19ème siècle et était un favori d’Alexandra et de sa belle-fille Queen Mary.

Le diadème Kokoshnik de la reine Alexandra, comme son nom l’indique, est basé sur le « kokoshnik », une coiffe russe traditionnelle.

Le style a pris de l’ampleur dans les cours occidentales et la famille royale britannique était de fervents fans.

On pense que la reine Alexandra a demandé un diadème similaire à celui que possédait sa sœur, l’impératrice Maria Feodorovna de Russie.

Et comme beaucoup de bijoux de la collection de la reine, le diadème Kokoshnik de la reine Alexandra a des qualités transformables.

LIRE LA SUITE: L’habitude « la plus ennuyeuse » de la princesse Anne révélée par Zara Tindall

Le diadème Kokoshnik de la reine Alexandra, comme son nom l’indique, est basé sur le «kokoshnik», une coiffe russe traditionnelle.

Le style a pris de l’ampleur dans les cours occidentales et la famille royale britannique était de fervents fans.

On pense que la reine Alexandra a demandé un diadème similaire à celui que possédait sa sœur, l’impératrice Maria Feodorovna de Russie.

Le Royal Collection Trust a expliqué : « L’appariement parfait des diamants dans chacune des 61 barres qui forment le diadème a nécessité un immense savoir-faire de la part des joailliers, Garrard’s.

« Le diadème a été présenté à la reine Alexandra, alors princesse de Galles, pour son 25e anniversaire de mariage en 1888 par les ‘Ladies of Society’ (365 pairs du Royaume-Uni). Le diadème peut également être porté en collier. »

Selon Royal Central, la superbe pièce est incrustée de 488 diamants scintillants.

Le bijou a peut-être connu sa sortie la plus célèbre en 1893 lorsqu’Alexandra l’a porté au mariage de son fils, le futur roi George V et la reine Mary.

La reine l’a également porté à d’innombrables reprises depuis qu’elle en a hérité à la mort de la reine Mary en 1953.

Le diadème Kokoshnik de la reine Alexandra est salué comme l’une des pièces les plus intemporelles de la collection royale.

Le style à franges fait de nombreuses apparitions dans la collection de bijoux royaux, et la reine Mary a commandé un diadème similaire au début des années 1900.

Le diadème à franges de la reine Mary est immédiatement reconnaissable comme le diadème porté par la future reine Elizabeth II lorsqu’elle a épousé le duc d’Édimbourg en 1947.

Ce diadème a en fait commencé comme un collier qui avait été offert à Mary par la reine Victoria pour son mariage en 1893.

Le diadème distinct se compose de 47 barres effilées graduées, entrecoupées de 46 pointes de diamant étroites.

Le diadème a été porté par trois générations de femmes royales le jour de leur mariage.

Après la reine, la princesse Anne l’a porté lorsqu’elle a épousé le capitaine Mark Phillips en 1973, et la princesse Beatrice l’a également porté lors de son mariage avec Edoardo Mapelli Mozzi en 2020.



Cet article est apparu en premier sur https://www.express.co.uk/life-style/style/1663413/queen-alexandra-kokoshnik-tiara-pictures-value