Xnxx : 3 conseils pour mieux gérer ta sexualité

1 175

Xnxx : 3 conseils pour mieux gérer ta sexualité

 

Tu te poses des questions sur ta sexualité ou ton genre ? Il peut être difficile de savoir où se positionner et ce type de questionnement peut parfois faire peur. Voici donc 3 conseils pour mieux gérer ta sexualité.

Si tu te poses beaucoup de questions sur ton genre ou ta sexualité, cela est tout à fait normal. Et surtout, nombreux sont ceux qui hésitent à en parler autour d’eux ou encore à faire leur coming-out. Il a d’ailleurs été prouvé que l’âge des coming-out se faisait beaucoup plus tard qu’auparavant dans la plupart des cas. La raison ? Des stéréotypes ou préjugés sociaux qui règnent dans notre monde actuel. Il peut donc être très difficile d’assumer ses questionnements ou sa sexualité de manière générale. Pourtant, pour un bon épanouissement personnel, il est important de savoir la gérer et l’assumer. Et ce, tout en gardant une part de ton intimité. Si tu ne sais pas vraiment comment faire, ni par où commencer, voici 3 conseils pour mieux gérer ta sexualité. Cela pourra te permettre d’avoir toutes les clés pour t’épanouir pleinement, que ce soit sexuellement ou émotionnellement.

 

Ce que tu pourrais essayer

Une fois que tu as accepté le fait de t’interroger sur ta sexualité, tu peux passer à l’étape suivante. A savoir, faire des recherches sur le sujet. Notamment sur l’appartenance à la communauté LGBTQIA+. Cela peut par exemple consister à regarder des forums, des films, des émissions, et observer ce que tu ressens. Attention cependant, certains contenus ne reflètent pas toujours la réalité. A toi de faire les bonnes recherches à ce sujet. Il ne faut pas non plus croire tout ce qui est possible de trouver sur internet. L’important est que tu écoutes ton propre ressenti et que tu te fasses ta propre opinion au fur et à mesure. Le questionnement est normal, et l’essentiel est de l’accepter.

Parles-en avec une personne de confiance

Après avoir fait tes recherches approfondies sur le sujet, c’est le moment d’en parler à voix haute. L’idéal est de choisir un(e) confident(e) en qui tu as entièrement confiance. Avec qui tu puisses te livrer à coeur ouvert. Cela peut parfois être effrayant de poser de vrais mots sur tes questionnements et ta sexualité, mais cela est aussi nécessaire pour avancer. Tu n’es pas obligé(e) de faire ton coming-out. Demande toi plutôt qui tu aimerais inviter dans cette nouvelle vie. Et pour ce faire, il est aussi important de se sentir en confiance et en sécurité avec ton entourage. Tu dois pouvoir en parler librement et sans jugements.

Prends ton temps

Comme on dit, ne pas confondre vitesse et précipitation. Toutes ces étapes ne doivent pas nécessairement être réalisées en quelques jours ou quelques semaines. Pour certains, un coming-out prend plus de temps que pour d’autres. De même pour la phase de questionnement et d’acceptation. D’autant plus si tu n’as toujours pas la réponse, même après avoir fait des recherches. Dans ce cas, il est tout à fait normal de faire une pause et de prendre son temps. Après tout, la sexualité, ça s’apprend. Sois indulgent avec toi-même tout au long de ton parcours. Le chemin que tu empruntes peut être long. Mais la finalité n’en sera que plus belle.

Voici 10 symptômes qui montrent que vous faites de l’anémie

Cet article est apparu en premier  sur : https://trendy.letudiant.fr