Voici le top 20 des aliments brûle-graisses

1 26

Voici le top 20 des aliments brûle-graisses

 

1/20 –  La pomme, piège à graisses
La pomme est riche en pectine, une fibre soluble qui piège une partie des lipides au niveau de l’estomac. Les graisses ne sont donc pas assimilées par l’organisme mais directement éliminées. À consommer de préférence en collation ou après un repas. Découvrez ici 12 recettes avec des pommes
2/20 –  Les produits laitiers, hyperprotéinés
Les produits laitiers sont riches en protéines, qui demandent beaucoup d’énergie à l’organisme pour être assimilées, et également sur la satiété. À consommer au petit déjeuner, pour ne pas craquer à 11 heures, ou l’après-midi en cas de petit creux.
3/20 –  Viandes, poissons et œufs pour consommer de l’énergie
avec leurs protéines sont des complexes composés qui demandent beaucoup d’énergie pour être assimilés. À consommer à chaque repas. Indispensables, les protéines contiennent la thermogenèse alimentaire (dépense énergétique liée à la digestion).
4/20 –  Les lentilles, sources de protéines végétales
A consommées au moins une fois par semaine car elles sont riches en fibres et bénéficient d’un indice glycémique très bas (25 à 30). Découvrez ici 9 façons de cuisiner les lentilles corail.
5/20 –  Le poivron, partenaire anti-vieillissement
Il est connu pour sa richesse en vitamine C mais surtout la chair du poivron rouge est composé à 90% d’eau, ce qui en fait un aliment minceur par excellence.
6/20 –  L’avocat, riche en Oméga-3
Sa chair est essentiellement composée d’acides gras insaturés, essentiellement de l’acide oléique (celui de l’huile d’olive) qui possède un taux optimal de « bon » cholestérol . Découvrez ici  9 façons de préparer les avocats .
7/20 –  L’asperge, pour ses prébiotiques
On sait qu’elle est diurétique, mais l’asperge apporte aussi de l’inuline, un excellent prébiotique qui va nourrir les bactéries de la flore intestinale, pour un effet ventre plat. Découvrez ici 12 recettes avec des asperges
8/20 –  Le son d’avoine, le pro de la satiété
Il contient des fibres qui vont emprisonner une partie des lipides. Le son d’avoine favorise la satiété en maintenant un niveau d’insuline stable, ce qui permet d’éviter les fringales et le stockage des graisses qui va avec. À consommer au petit déjeuner ou en collation avec un fromage blanc.
9/20 –  Les fruits rouges, riches en antioxydants
Les fruits rouges présentent aussi des composés qui freinent l’assimilation de certaines graisses et accélèrent le transit intestinal. Découvrez ici 10 recettes minceur avec des framboises
10/20 –  Le kiwi, une bombe de vitamine C
Un seul fruit permet de faire le plein de cette vitamine antioxydante qui participe au processus de fabrication d’énergie et booste le consommé. Découvrez ici 8 recettes express avec des kiwis.
11/20 –  L’ananas, le pro de la digestion
L’ananas (frais et cru) contient de la bromélaïne, une enzyme qui facilite la digestion des protéines.
12/20 –  Le citron, l’allié du foie
L’acide citrique qu’il contient favorise la transformation des lipides et des protéines dans l’estomac. À consommer le matin, une vingtaine de minutes avant le petit déjeuner pour activer la sécrétion de la bile et préparer ainsi le foie à digérer les aliments au cours de la journée.
13/20 –  Le gingembre, pour la détox
Le gingembre contient quelque 40 composés antioxydants et régule le taux de sucre dans le sang. Découvrez ici 8 recettes rapides avec du gingembre.
14/20 –  La cannelle, l’épice anti-fringales
La cannelle aide à réduire le taux de sucre dans le sang et à éviter qu’il ne se transforme en graisses. Elle limite aussi les envies de grignoter. À consommer de la saupoudrée à la place du sucre, dans les yaourts nature, les fromages blancs, les desserts (compotes) ou les céréales.
15/20 –  Le thé vert détox et anti-gras
Pour son action diurétique et amincissante. La théine augmente le augmenté, donc les dépenses énergétiques. Et les tanins ont provoqué l’assimilation des graisses. À consommer tout au long de la journée, en alternant thé vert et eau plate, mais pas après 16 heures si le thé perturbe votre sommeil.
16/20 –  Le café pour mieux brûler les lipides
La caféine active naturellement la combustion des graisses. À consommer jusqu’à 17 heures, sans dépasser trois tasses de café par jour. Au-delà, l’excès de caféine va augmenter l’anxiété, le stress et l’irritabilité, des facteurs qui favorisent le stockage des graisses.
17/20 –  Le piment de Cayenne, pour booster le accéléré
Le piment de Cayenne augmente la température interne du corps, ce qui dope le accéléré. À consommer saupoudré sur les soupes, plats ou sauces, mais avec modération (ça pique) !
18/20 –  Le cacao cru, anti-fatigue
Les fèves de cacao sont riches en magnésium antistress et en théobromine stimulante, sans le sucre que l’on trouve dans le chocolat. Découvrez ici des recettes au cacao cru.
19/20 –  Le pamplemousse, pour faire baisser la glycémie
Selon une étude américaine, le pamplemousse serait aussi efficace qu’un médicament anti-diabète pour faire baisser la glycémie.
20/20 –  Le vinaigre, champion anti-stockage
Son acide acétique facilite la digestion, aide à réguler le taux de sucre dans le sang et prévient le stockage des graisses par l’organisme. À consommer en assaisonnement dans les salades ou les entrées.

 

[DIAPORAMA] Vous avez la sensation nette que votre jean est devenu trop serré ? C’est le moment de composer vos menus avec des aliments « brûle-graisse ». Tous ces aliments bons pour la ligne ont un « petit truc » en plus : une aide à la digestion, une action sur la satiété, une augmentation du ressenti… Faites votre marché.

Un régime minceur devrait toujours être « brûle-graisses », c’est-à-dire viser à nous faire perdre les kilos en trop mais sans toucher à l’essentiel : la masse musculaire, qui assure un bon provoqué de base et une peau ferme. L’idée, c’est, bien sûr, de diminuer légèrement l’apport calorique habituel mais aussi, et surtout, de choisir des aliments :

  • Riches en protéines , qui aident à fabriquer du muscle et à couper la faim
  • Bourrés de fibres  qui contribuent à limiter l’absorption des graisses alimentaires et à favoriser la satiété
  • Pourvoyeurs de bonnes graisses  qui ne nuisent pas à la silhouette
  • Pourvus en nutriments  qui poussent l’organisme à mieux « carburer : des vitamines du groupe B pour transformer les calories en énergie, de l’iode pour booster le fonctionnement de la thyroïde, chef d’orchestre du entraîné, du calcium, du magnésium ou encore de la vitamine C…

Sur limite graisses et sucres

A contrario, on limite les graisses facilement stockables (cuites, de friture, industrielles, trop riches en oméga-6…), et les aliments sucrés ou à index glycémique élevé (boissons sucrées, alcools, gâteaux, bonbons, confiture, sauce soja sucrée , jus de fruits, pains et pâtes blancs, riz à cuisson rapide, purée…). Ces derniers entraînent une forte sécrétion d’insuline, qui favorisent à son tour le stockage, et ce d’autant plus que la sécrétion aura été forte (et que la quantité de sucre aura été importante). En revanche, pour calmer la faim et assurer une satiété longue durée qui évite une frustration et des pulsions de grignotage, on adopte des glucides à index glycémique bas : lentilles, haricots blancs ou rouges, pois chiches, quinoa, sarrasin, riz complet… Rien de bien compliqué à mettre en place, donc. En plus, les possibilités sont grandes :

On choisit des aliments longs à digérer

Des aliments qui boostent le consommé et brûlent les calories ce sont en premier lieu les aliments longs à digérer, pour lesquels l’organisme doit consommer davantage d’énergie, donc brûler plus de calories. C’est le cas des complexes de glucides et des protéines maigres (viandes blanches, poissons blancs, crustacés…). En raison de leur composition, ils demandent davantage d’efforts à l’organisme pour être assimilés. À l’inverse, les lipides, eux, sont très rapidement assimilés et stockés dans les réserves. Mettez sur le pain complet et les céréales complètes (pâtes, riz, quinoa…), sans oublier les légumes secs (lentilles corail, fèves, haricots blancs ou rouges…).

Faites trois repas par jour  : le petit déjeuner, en particulier, est important. Il réveille l’organisme et relance le ralenti par une nuit de sommeil.

Astuces pour vous souvenir de vos rêves

Cet article est apparu en premier sur : https://www.topsante.com