Ses 18 aliments peuvent être consommer, même périmés sans craindre une intoxication.

1 21

Ses 18 aliments peuvent être consommer, même périmés sans craindre une intoxication.

 

Même s’ils sont rares, certains aliments peuvent se conserver à vie. D’autres peuvent dépasser allègrement de plusieurs semaines leur date de péremption. Découvrez quels sont les aliment que vous pouvez consommer, même périmés, sans craindre une intoxication.

Chaque année, 7 kg de produits alimentaires encore emballés sont jetés par les foyers Français. Bien que 94 % des Français déclarent faire attention au gaspillage alimentaire d’après un sondage d’Opinion Way et SmartWay, il reste tout de même des efforts à faire pour moins gaspiller.

En effet, toujours selon l’étude1 Français sur 2 jette au moins un type de produits tous les mois. Et 59 % jette un produit pour son apparence, 32 % en raison de sa DLC.

ON COMMENCE PAR BIEN RANGER LE FRIGO

Règle de base : supprimer les emballages. Certains prennent de la place inutilement, les emballages cartonnés des yaourts, par exemple. D’autres altèrent carrément nos aliments. C’est le cas des sacs plastique, qui les étouffent et provoquent leur pourrissement. Il faut donc à tout prix en sortir les fruits et les légumes, mais aussi le poisson ! Pour le laisser respirer, on le retire du sac, on le laisse dans son papier et on le dépose sur une assiette.

Le frigo est plein à craquer ? On peut le désencombrer en retirant le bocal de cornichons (le vinaigre se charge de les conserver) et le verre de moutarde, mais aussi le pot de miel (que le frais fait cristalliser), la tablette de chocolat et le paquet de café (placés aux frais, ils perdent leurs arômes). Pour éviter de gaspiller, on place les DLC les plus éloignées au fond du frigo et on met en évidence ce qui doit être mangé en priorité.

DLC ET DDM, QUELLE DIFFÉRENCE ?

Rappelons que les étiquettes des produits alimentaires comportent deux types de dates :

  • La DLC ou Date limite de consommation est indiquée par la mention « À consommer jusqu’au » sur les produits périssables, à risque bactériologique. Au-delà de cette date, les aliments présentent un risque pour la santé.
  • La DDM ou Date de durabilité minimale, anciennement appelée DLUO (date limite d’utilisation optimale) est indiquée par la mention « À consommer de préférence avant le » ou « À consommer de préférence avant fin ». Elle s’applique aux produits qui sont secs, stables, lyophilisés, stérilisés, congelés.

Veillez donc à bien distinguer ces deux dates et à ne pas les confondre.

Certains produits sont encore consommables une fois la date de péremption dépassée, il ne s’agit que des aliments ayant une DDM :

  • Si elle indique le jour, le mois et l’année limite de consommation, le produit peut encore se consommer 3 mois après la date.
  • Si elle indique le mois et l’année limite de consommation, le produit peut encore se consommer jusqu’à 18 mois après la date.
  • Si elle indique seulement l’année, le produit est consommable bien plus de 18 mois après la date.

Toutefois, avant de consommer un aliment périmé, prenez le temps de bien l’observer, de le sentir et de le goûter ! Si vous avez le moindre doute sur son aspect, sa texture ou son odeur, ne le consommez pas ! Les produits avec un emballage plastique ne doivent pas être gonflés. De même pour les boîtes de conserves, qui ne doivent pas avoir le couvercle bombé.

Voici 7 astuces pour bien dormir avec le nez bouché, nez qui coule… quand même

Cet article est apparu en premier  sur : https://www.topsante.com