Rafael Nadal évite le choc de l’US Open contre le numéro 198 mondial alors qu’il cherche à tirer le meilleur parti de l’interdiction de Djokovic | Tennis | sport

0 17

Rafael Nadal a dû riposter après un set down et a perdu quatre balles de match dans une victoire épuisante contre le numéro 198 mondial Rinky Hijikata dans ce qui était sa première US Open match dans trois ans. Le joker australien a stupéfié le champion du Grand Chelem à 22 reprises en remportant le premier set lors de ses débuts en Chelem et a donné à Nadal un moment beaucoup plus difficile que prévu au cours d’une bataille de trois heures. Mais Hijikata a finalement perdu 4-6, 6-2, 6-3, 6-3 à Flushing Meadows, où Nadal cherche un 23e majeur en l’absence de l’interdit. Novak Djokovic.

Hijikata n’avait remporté qu’un seul match de l’ATP Tour auparavant et même cela grâce à un abandon en milieu de match à l’Open de Los Cabos. L’Australien a néanmoins été qualifié de joueur au « potentiel incroyable » par Nadal dans son interview d’avant-match dans le tunnel et cela s’est avéré à New York.

Le joueur de 21 ans aurait été pardonné d’avoir montré de la nervosité sur une telle scène, mais il a bien servi lors de sa toute première apparition dans un tournoi majeur. En fait, contre toute attente, l’énorme outsider était le joueur à percer en premier.

Nadal n’avait pas joué au stade Arthur Ashe depuis qu’il avait battu Daniil Medvedev lors d’une finale palpitante en cinq sets en 2019 et n’était pas en forme pour commencer. Il n’a pas réussi à trouver une réponse après avoir pris du retard dans le premier set et l’a laissé tomber 6-4 contre l’outsider.

Hijikata a laissé échapper une énorme célébration après avoir remporté le premier match avec son deuxième point de consigne via un as et les caméras ont tourné vers sa mère émotive applaudissant avec joie dans la foule. Pourtant, Nadal, à la manière typique des combats, a retrouvé son niveau dans le deuxième set et a immédiatement brisé Hijikata.

L’Australien a perdu un peu d’élan et a permis à davantage d’erreurs directes de se glisser dans son jeu, Nadal n’ayant besoin que de 34 minutes pour égaliser. L’Espagnol n’avait joué qu’une seule fois sur le swing nord-américain sur terrain dur avant cela et s’améliorait à mesure qu’il trouvait plus de rythme.

Le champion de l’Open d’Australie et de l’Open de France 2022 a remporté 12 vainqueurs dans le troisième set alors qu’il prenait la tête du match pour la première fois. Mais il n’était toujours pas à son meilleur niveau absolu, du moins pas de manière cohérente car il a commis une série d’erreurs tout au long.

Hijikata n’avait jamais disputé de match au meilleur des cinq sets auparavant, mais n’a montré aucun signe de lassitude au début du quatrième set alors qu’il sautait sur d’autres mauvaises erreurs directes de Nadal pour tenir deux fois le service. Il a avalé l’appréciation de la foule après un brillant coup droit gagnant.

Après cela, cependant, il a perdu une chance de briser à nouveau le service de Nadal. Et le numéro 3 mondial a clairement senti que c’était le moment de poser son pied alors qu’il s’est cassé et a repris l’élan. Nadal, cependant, a presque donné à son adversaire un retour dans le match tout en menant 4-3 en quatrième, sauvant trois balles de break à conserver.

Il a laissé échapper un rugissement gigantesque alors qu’il sautait sur le terrain dur après avoir finalement remporté le match. Pourtant, il a été poussé à fond dans un match final épique qui a duré plus de 15 minutes. Il a gaspillé quatre balles de match contre Hijikata, qui a refusé d’abandonner, avant de finalement convertir la cinquième avec un coup droit suprême sur toute la ligne pour conclure la procédure après trois heures et huit minutes.

Nadal affrontera Fabio Fognini au deuxième tour après que l’Italien ait effectué un retour après deux sets pour battre Aslan Karatsev sur le court 13. Le « roi de la terre battue » cherche à rétablir une avance de deux chelems sur son rival Novak Djokovic à New York.

Le Serbe ne joue pas à l’US Open après avoir été interdit d’entrer en Amérique en raison d’être un ressortissant étranger non vacciné. Le numéro 6 mondial Djokovic, qui a remporté Wimbledon en juillet, espérait une exemption médicale mais n’a pas obtenu son souhait après avoir également raté l’Open d’Australie plus tôt cette année en raison de son opposition à l’obtention d’un coup de Covid.

Ailleurs lors de la deuxième journée de l’US Open, la championne en titre Emma Raducanu s’est écrasée au premier tour alors que sa défense de titre s’est terminée au premier obstacle. Elle a perdu 6-3, 6-3 contre Alize Cornet au stade Louis Armstrong.



Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/sport/tennis/1662524/Rafael-Nadal-US-Open-shock-world-No-198-Rinky-Hijikata-Novak-Djokovic-ban-tennis-news