45 000 tonnes de déchets plastiques ramassées à l’initiative de la communauté urbaine

0 18

Une grande opération de ramassage de déchets plastiques, notamment les bouteilles, était organisée aux quatre coins de Bafoussam, la capitale régionale de l’Ouest. L’opération, lancée en juillet dernier par la mairie de la ville, a permis de collecter plus de 45 000 tonnes de déchets plastiques, selon le quotidien national. Ceux-ci seront mis à la disposition des structures compétentes pour traitement, et éventuellement recyclage, apprend-on.
L’objectif de ce concours baptisé « Ville sans déchets » : rassembler par le jeu un maximum de jeunes autour de la problématique écologique. En l’occurrence le plastique qui contient des polluants toxiques qui endommagent l’environnement et causent la pollution des sols, de l’eau et de l’air. Cette matière peut mettre des centaines, voire des milliers d’années à se décomposer, de sorte que les dommages causés à l’environnement sont durables, affirment les experts.
L’idée de ce concours inédit est de sensibiliser les élèves et étudiants aux bonnes pratiques et à la protection de l’environnement. À l’issue de la compétition, la Communauté urbaine de Bafoussam (CUB) a primé les 15 meilleurs ramasseurs le 30 août. Les enveloppes allaient de 500 000 à 50 000 FCFA, pour un total de 2 millions FCFA, indique Cameroon Tribune. Ce concours s’inscrit dans le cadre de l’assainissement et de la modernisation de Bafoussam. Le maire de la ville, Roger Tafam, entend faire de ce concours un événement pérenne.
P.N.N
Lire aussi :
La CAN propulse Bafoussam 1er à la première place du concours d’hygiène et de salubrité 2021 à l’Ouest
Bafoussam : Hysacam obtient un contrat de 10 milliards FCFA pour le ramassage des ordures
Saisie de plus de 90 000 emballages plastiques non biodégradables, alors que le Cameroun peine à juguler le phénomène
Bafoussam, ville métamorphosée par la CAN

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/3108-9275-bafoussam-45-000-tonnes-de-dechets-plastiques-ramassees-a-l-initiative-de-la-communaute-urbaine