« Ils n’avaient jamais tenu d’armes de leur vie » : immense émotion pour Raphaël Glucksmann sur le plateau de C à vous

0 15

Mardi 30 août 2022, Raphaël Glucksmann était invité sur le plateau de C à vous, sur France 5. De retour après un déplacement à Kiev, en Ukraine, le député européen a évoqué avec émotion le courage des Ukrainiens.

Une attitude qui force le respect… Depuis le début de la guerre en Ukraine, de nombreux hommes et femmes se sont mobilisés pour protéger leur pays. De retour après un déplacement à Kiev, Raphaël Glucksmann a tenu à raconter à quel point ces derniers étaient courageux. Mardi 30 août 2022, sur le plateau de C à voussur France 5, le député européen a confié : « C’est vraiment incroyable l’atmosphère que j’ai ressenti à Kiev… La puissance douce des Ukrainiens. Depuis le serveur dans un restaurant jusqu’au ministre, ils donnent tous la même réponse. C’est-à-dire qu’ils donnent une réponse très claire : on se battra jusqu’au bout. Mais ils le font sans machisme, de manière très sereine. Il y a une atmosphère de gravité, mais pas du tout de m’as-tu-vu guerrier. Je trouve ça incroyable.« 

Très ému, Raphaël Glucksmann a expliqué : « J’ai vu beaucoup de volontaires partir sur le front. Il y avait des fleuristes, des entrepreneurs, une vendeuse de bijoux… Ils n’avaient jamais tenu d’armes de leur vie. Et du jour au lendemain, il y a l’invasion totale de la Russie et ils prennent les armes. La vendeuse de bijoux avant la guerre me disait : ‘Jamais j’aurais cru même pouvoir aller à la chasse parce que tirer sur un animal, c’était inconcevable pour moi. Et je me retrouve aujourd’hui sur le front de l’est avec un fusil.’ » Après avoir précisé que la vendeuse de bijoux souhaitait se battre pour son pays, malgré qu’elle ait la jambe dans le plâtre, le compagnon de Léa Salamé a fait savoir : « Il y a une détermination incroyable ! C’est une nation entière qui est rentrée en résistance. On a plus idée de ce que c’est en Europe de l’Ouest. On s’est habitué finalement à notre confort, à notre paix… On a une idée de cela juste grâce à nos livres d’histoire et à la littérature. Et tout d’un coup, les personnages de romans où les personnages qu’on croise dans nos livres d’histoire, on les voit dans la rue.« 

Raphaël Glucksmann : « Il y a une leçon de courage, de dignité »

Face à Anne-Elisabeth Lemoine et ses chroniqueurs, le député européen a indiqué : « Finalement, il y a une leçon de courage, de dignité, de calme et de gravité qui est donnée par le peuple Ukrainien aujourd’hui. Ils ont conscience qu’ils se battent pour leur liberté, mais ils se battent aussi pour la nôtre. » Impressionné par les Ukrainiens, Raphaël Glucksmann a ajouté : « Même dans leurs reproches sur le manque de soutien – par exemple, ils sont en manque total de munitions – ils le font de manière très calme. Il y a même un volontaire qui m’a dit : ‘Moi, si j’habitais à Paris, je sais pas si je me mobiliserais pour l’Ukraine parce que c’est loin.’ Il me disait : ‘Je veux juste leur dire que c’est pas juste pour l’Ukraine qu’ils se mobilisent, c’est aussi pour eux. Nous, on paye le prix du sang pour tout le monde, les Ukrainiens.’«