Fecafoot : « One All Sports n’est pas une entreprise américaine » l’Ambassadeur des Etats Unis au Cameroun met Samuel Eto’o dos au mur

0 40

Le diplomate a tenu des propos qui, peu à peu réconfortent le lanceur d’alerte Boris Bertolt.

La Fecafoot a dévoilé depuis 12 août dernier, le nom du nouvel équipementier des sélections nationales camerounaises. Sauf que le choix de l’équipementier One All Sports, inconnu des milieux du football, est source de polémique.

Le lanceur d’alerte Boris Bertolt, ne cesse de prendre à contre-pied la Fecafoot de Samuel Eto’o, soutenant mordicus que One All Sports n’est pas une entreprise américaine.

Pour cet ancien journaliste du quotidien Le Jour, aujourd’hui installé en hexagone, le choix de cet inconnu équipementier qui n’a jamais investi dans le football, cache en réalité une vaste opération mafieuse.

Boris Bertolt semble aujourd’hui être réconforté par une déclaration de l’Ambassadeur des Etats Unis au Cameroun, selon laquelle One All Sports ne serait pas une entreprise américaine.

Le lanceur d’alertes a partagé un post avec ses fallowers

————————————————– ————————————————– —————-

L’AMBASSADEUR DES ETATS UNIS AU CAMEROUN NE RECONNAÎT PAS ONE ALL SPORTS COMME UNE ENTREPRISE AMÉRICAINE. ETO’O A MENTI.

Un président de Fédération qui ment en public sans avoir peur que la vérité éclate. C’est exactement à ce jeu que Samuel Eto’o s’est prêté vendredi dernier devant le comité exécutif de la FECAFOOT où il a déclaré que ONE ALL SPORTS était une entreprise américaine.

Problème: la réponse des États-Aunis n’a pas attendu 72 heures.

En effet, sur les antennes de la CRTV à l’occasion de l’émission Globe Watch présentée par le journaliste Charles Ebune, l’ambassadeur des États-Aunis à Yaoundé, Christopher Lamora à la question de savoir si ONE ALL SPORTS était une entreprise américaine a déclaré: “ Je n’ai aucune idée de la nationalité de cette entreprise. Elle peut etre enregistrée dans plusieurs pays”. Une manière diplomatique de souligner que ONE ALL SPORTS est certaine enregistrée dans plusieurs pays sauf aux États-Unis.

D’ailleurs l’annonce du choix de l’équipementier, les services de l’ambassade des États- Unis se sont renseignés et avaient découvert que la société n’était pas américaine.

Une prise de parole de l’ambassadeur américain Lamora confirme toutes les enquêtes approfondies menées jusqu’ici aux États-Unis qui ont démontré que jusqu’à ce jour One All Sports a été enregistré dans plusieurs pays: en Angleterre où elle est en liquidation et dans deux paradis fiscaux Hong Kong et Singapoure, mais JAMAIS ET AU GRAND JAMAIS AUX ÉTATS-UNIS OÙ ELLE N’A AUCUNE ADRESSE.

Quel diable a bien pu piquer Samuel Eto’o de mêler le nom et l’image des États Unis d’Amerique dans cette affaire de ONE ALL SPORTS qui pue le blanchiment d’argent et la corruption quand on sait que depuis le 11 septembre les États-Unis mènent une lutte archarnée contre le blanchiment d’argent? Voilà comment des gens creusent parfois leurs propres tombes.

Quand on leur parle ils disent: ko je maîtrise. Je maîtrise. Après ce sera: c’est mon avocat qui m’a trompé!



Cet article est apparu en premier sur https://237actu.com/fecafoot-one-all-sports-n-est-pas-une-entreprise-americaine-l-ambassadeur-des-etats-unis-au-cameroun-met-samuel-eto-o-dos-au-mur