Développement : Le Cameroun veut plus d’ingénieurs

0 17

C’est ce qui ressort du premier congrès Premier Congrès de l’Amicale des diplômés de l’Institut International d’ingénierie de l’eaux et de l’Environnement (2iE) tenu ce 27 aout à A Yaoundé. C’était en présence de nombreux chefs d’entreprises, d’élus locaux et du présentant personnel du ministre de l’Agriculture et du développent rural, Gabriel MBAIROBE, Parrain de l’évènement.

L’ingénierie est une véritable niche d’emplois, un levier de développement sur lequel compte le Gouvernement Camerounais. Présidant ce 27 aout 2022 à Yaoundé, les travaux du premier Congrès de l’Amicale des diplômés de l’Institut 2iE au Cameroun, Madame le Représentant personnel du Ministre de l’Agriculture et du développent rural, MVENG, Née BIDJOGO Pauline, Inspecteur général au MINADER, l’a réitéré. « L’ingénieur c’est celui qui promeut le développement. Le Minader conscient de ce fait, encourage tous ceux qui veulent se former dans les métiers d’ingénieur ». Joignant les mots à l’acte, le Représentant de Gabriel MBAIROBE à cette cérémonie a annoncé pour les prochains jours, l’expédition d’une nouvelle cuvée de Camerounais à 2iE. « Le MNADER doit envoyer 22 Camerounais pour la formation à 2iE en Septembre 2022. Avant cela, dans les années antérieures, le Cameroun a envoyé à travers le Minader, d’autres Camerounais. C’est une école qui a sa place pour booter le plan d’industrialisation que le président Paul BIYA a mis en place », a-t-elle précisé.

Créé par les Etats africains, cet institut doit pouvoir jouer son rôle d’instrument de développement de premier plan dans ces Etats. « Nous avons orienté nos formations vers les filières qui permettent et qui contribuent directement au développement des pays africains. C’est notamment l’eau, l’électricité, l’énergétique, le génie civil, Bâtiment, les travaux publics. Et il s’agit là, des secteurs de base du développement », a affirmé le Secrétaire Général de l’Institut 2iE – Pr Hama YACOUBA. Depuis l’ex EIER ETSHER jusqu’à l’Institut 2iE, beaucoup d’eau a coulé sous le pont, mais les défis à relever pour voir le développement prendre véritablement corps, restent tout autant nombreux. « Nous sommes en train de renforcer le taux d’ingénieurs pour faire face au problème de sous-développement des pays africains.  Sur le plan de la décentralisation par exemple, nos mairies manquent de cadres, et nous y travaillons. L’autre problème qui freine le développent c’est celui des budgets qui ne sont pas souvent suffisants par rapport bien sûr à ces besoins qui sont énormes et petit à petit je crois qu’on va y arriver », a optimisé la Pr Hama YACOUBA.

Une visibilité nationale

L’Institut 2iE compte plus de 10 300 diplômés dans le monde et autant de compétences de haut niveau au service du développement du continent et du Cameroun. Les produits camerounais formés par l’Institut interviennent dans les différents projets exécutés ou en cours d’exécution dans le pays ou à l’International. « Il s’agit notamment les grands projets structurants, les barrages, la construction des routes et les bâtiments. Nous sommes également dans l’eau et l’assainissement »a confié Augustin MBABY, Président de l’Amicale 2iE Cameroun. « L’opportunité de ce congrès, a-t-il ajouté, est de nous donner une visibilité nationale, parce que beaucoup entendent parler par moment de l’Institut 2iE, mais très peu ont touché du doigt les ingénieurs 2iE et pourtant c’est une école d’excellence qui offre aux différents apprenants un cadre idéal et aussi des compétences avérées dans les milieux professionnels ».

Association de droit camerounais créée le 04 août 2014, l’Amicale 2iE Cameroun œuvre à l’épanouissement social et professionnel des diplômés de 2iE. Elle est attachée aux institutions de la République. Tenant son premier congrès ce 27 aout 2022, en présence du Représentant personnel du Ministre Gabriel MBAIROBE, parrain de l’événement, une minute de silence a été observée en mémoire de Mme Clémentine ANANGA MESSINA, Ministre délégué auprès du Minader, décédée le 02 aout dernier.



Cet article est apparu en premier sur https://237actu.com/developpement-le-cameroun-veut-plus-d-ingenieurs