l’industrie du tabac accusée de ne pas appliquer la réglementation sur les nouvelles images de sensibilisation

0 26

La Coalition camerounaise contre le tabac (C3T) est remontée contre l’industrie du tabac. En cause, la non-application de la nouvelle réglementation sur le marquage graphique des paquets de cigarettes. De nouvelles images de sensibilisation sur les risques de santé liés au tabac, qui doivent habiller les paquets de cigarettes, ne sont toujours pas appliquées. Cette réglementation aurait dû entrer en vigueur depuis le 12 juin 2021. C’est pour le dénoncer que cette coalition de la société civile a organisé une conférence de presse le 23 août dernier à Yaoundé.
En effet, d’après l’arrêté conjoint ministère de la Santé publique/ministère du Commerce du 3 janvier 2018 portant modalités de conditionnement et d’étiquetage des produits du tabac commercialisés au Cameroun, le marquage sanitaire graphique de ces produits est valable pendant 24 mois. La première phase de la série d’images a été adoptée pour la période du 12 juin 2019 jusqu’au 12 juin 2021. Or, d’après la C3T, l’industrie du tabac freine des quatre fers pour ne pas appliquer la seconde série d’images, alors qu’il ne reste plus que 10 mois d’application de la seconde phase.
« L’industrie du tabac a d’abord prétexté la pandémie du covid-19 pour ne pas se conformer. Le gouvernement leur a accordé jusqu’en janvier 2022 pour le faire. Puis, ils ont encore demandé une nouvelle rallonge de trois mois, puis une autre encore de trois mois, soi-disant pour s’accorder avec les distributeurs et les détaillants », expose Prince Mpondo, chargé de la communication à la C3T.
La C3T explique que la rotation après 24 mois est importante pour que le message ne soit pas banal, car un message qui dure devient moins efficace.
Comme réponse à cette dénonciation, le ministère de la Santé publique a organisé une rencontre, hier 24 août à Yaoundé, entre les parties prenantes à cette réglementation. Au cours de cette réunion à laquelle ont pris part les industries tabacoles, il a été décidé de la relecture du projet de décision sur les avertissements devant figurer sur les emballages des produits du tabac. « L’évaluation de la mise en œuvre des marquages sanitaires et graphiques des emballages des produits de tabac actuellement en vigueur a conduit à la présentation d’un nouveau projet de décision pour leur renouvellement », peut-on lire dans une communication du ministère de la Santé publique à l’issue de cette rencontre.
« Le projet de texte de la nouvelle décision a fait l’objet d’une relecture minutieuse conformément à la recommandation faite au cours de la réunion du 22 juin dernier à laquelle ont pris part les sociétés tabacoles. Il en avait été convenu de proposer un nouvel avertissement général assorti d’un guide sur les nouveaux marquages graphiques et sur les motivations sans oublier le projet de décision. Ledit projet devrait ensuite être soumis à la validation du ministre de la Santé publique avant publication à la date souhaitée du 30 septembre 2022 », fait savoir ce département ministériel.
L.A. 

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/2508-9245-tabagisme-l-industrie-du-tabac-accusee-de-ne-pas-appliquer-la-reglementation-sur-les-nouvelles-images-de-sensibilisation