La F1 prête à abandonner pour toujours le Grand Prix de Russie au milieu de la guerre contre l’Ukraine alors que le PDG s’exprime | F1 | sport

0 25

Titov a poursuivi et expliqué que tous les liens avec la F1 n’avaient pas été rompus en Russie, et il a affirmé que la F1 n’avait pas encore remboursé l’argent qu’elle estimait devoir – dont les entreprises et organismes russes ont investi dans la course – suite à l’annulation du Grand Prix de Russie Prix ​​en 2022.

« Si nous parlons de notre travail précédent, un fait reste inchangé – il s’agit du Grand Prix 2022 corrompu en Russie et l’argent était censé être transféré en retour », a poursuivi Titov. « Mais à ce jour, l’argent n’est pas reçu.

« Il y a une dette à payer, elle est enregistrée, et notre position reste inchangée à cet égard. Nous attendons le remboursement des moyens financiers malgré la position actuelle de la FOM (Formula One Management) concernant l’organisation des courses sur le territoire de la Russie.

La campagne F1 2022 de 22 courses se poursuit avec le Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps le 28 août après la pause estivale de quatre semaines.



Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/sport/f1-autosport/1659596/F1-Russian-Grand-Prix-war-Ukraine-CEO-formula-1-news