Le chef de Ferrari risque de contrarier Charles Leclerc avec des commentaires avant le Grand Prix de Belgique | F1 | sport

0 22

Ferrari le chef Laurent Mekies a risqué de bouleverser Charles Leclerc après avoir révélé que son équipe n’avait pas l’intention de se concentrer sur l’as monégasque au détriment de son coéquipier Carlos Sainz pour l’instant. La saison de F1 devrait reprendre ce week-end lors du Grand Prix de Belgique.

« C’est plus discuté à l’extérieur de Ferrari qu’à l’intérieur de Ferrari (le sujet des commandes des équipes) », a insisté Mekies. « Mais plus sérieusement encore, nous avons toujours été très clairs. Notre objectif est d’avoir le meilleur résultat pour l’équipe – Ferrari passe en premier. »

Leclerc a commencé la saison en pleine forme en remportant deux des premiers Grands Prix pour prendre la tête du classement du championnat des pilotes. Mais il est depuis tombé à la deuxième place et traîne l’actuel leader Max Verstappen de Red Bull de 80 points dans la course au titre.

Sainz a 22 points de retard sur Leclerc à la cinquième place, avec l’as de Red Bull Sergio Perez et la star de Mercedes George Russell pris en sandwich entre les hommes de Ferrari. Et les pilotes du peloton de chasse se disputeront tous de précieux points ce week-end.

JUSTIN: Lewis Hamilton admet la « difficulté » alors que Brit explique son style de vie sauvage

Avant le Grand Prix de Hongrie du mois dernier, on a demandé à Mekies si l’amélioration de la forme de Sainz l’avait amené à devenir le chef d’équipe. Mais le chef de Ferrari dit que son équipe veut juste rendre ses deux pilotes aussi rapides que possible.

« Carlos a connu trois week-ends extrêmement solides », a ajouté le Français. « Il a fait de gros progrès depuis le début de la saison. Nous ne nous sommes pas cachés en début d’année que naturellement la voiture ne lui convenait pas très bien. Nous avons dû beaucoup travailler avec lui, avec ses ingénieurs, avec tout le monde à Maranello pour nous assurer que nous pouvons lui donner quelque chose avec lequel il est plus à l’aise.

« Nous savons que nous avons deux très, très bons pilotes. Nous les traitons de manière à maximiser nos positions au championnat et nous les voulons aussi rapides que possible. »



Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/sport/f1-autosport/1659266/Ferrari-Charles-Leclerc-Belgian-Grand-Prix-Carlos-Sainz-F1-news-Max-Verstappen-Red-Bull