Hélène de Fougerolles : sa surprenante nouvelle vie en solo dans le Luberon

0 36

Sérénité et paix semblent être les mots-clés de cette nouvelle vie que s’offre Hélène de Fougerolles : en solo dans le Luberon, la comédienne s’épanouit plus que jamais entre ses rôles et son potager.

A bientôt 50 ans, Hélène de Fougerollesa souhaité prendre un tournant dans son existence en quittant Paris après les périodes de confinement au profit du Luberon, où elle semble parfaitement s’épanouir au milieu de son jardin et de son potager, à quelques encâblures des plateaux de tournage.

Hélène de Fougerolles « Je voulais reprendre contact avec la nature »

Interviewée par Nous Deux à propos de la série « Et la montagne fleurira » qui sera diffusée le 29 août prochain sur France 2, Hélène de Fougerolles s’est confiée sur son besoin de quitter Paris pour créer quelque chose de nouveau, plus apaisé que jamais. « J’aimais bien avoir chaud, j’aimais bien le soleil,et je trouvais ça tellement agréable d’être dans le Sud de la France » a-t-elle expliqué, avant de poursuivre « je m’étais toujours dit qu’un jour j’aurais une maison là-bas ». Et c’est maintenant chose faite, puisqu’après avoir passé le confinement dans son appartement parisien, la comédienne a choisi de le vendre et de partir pour le Luberon. « Pendant la pandémie je suis restée enfermée dans 80 m2 avec vue sur les immeubles, souligne-t-elle, je ne vivais pas dans des conditions difficiles mais je voulais reprendre contact avec la nature. Je me suis retrouvée dans une maison simple mais très agréable. » D’autant plus qu’elle était très proche du plateau de tournage de cette nouvelle série, un signe qu’elle se trouvait au bon endroit.

Ses tomates et ses courgettes, qu’elle a appris à cultiver sur des tutos, Hélène de Fougerolles les partage à sa communauté sur son compte Instagram, au gré des envies, sans aucune pression. Et sur le plan plus personnel, la comédienne fait preuve d’une grande sérénité. « A part faire mon jardin, rien de spécial, expose-t-elle, avant je courais toujours après quelque chose, c’est la première fois de ma vie que je n’attends rien de rien, que je suis bien là où je suis au moment où je suis. Je suis très heureuse. » Et l’amour dans tout ça ? « Pour le moment, je n’ai pas envie ni besoin d’ailleurs d’être en couple, j’adore même être seule, je me sens hyper bien. » La paix retrouvée !