Fecafoot-Samuel Eto’o: « je ne comprends pas pourquoi je suis combattu par mes propres frères »

0 16

Ses détracteurs parlent d’une gestion approximative de la Fédération camerounaise de football ( Fecafoot).

Après seulement 8 mois passés à la tête de la Fecafoot, Samuel Eto’o Fils se dit satisfait de son bilan.

Dans un entretien accordé à la chaine privée du Sénégal, Itv , Samuel Eto’o Fils assure avoir atteint les objectifs qu’il s’était fixé pour ses 8 premiers mois. « On sait où on va et moi-même je suis là pour m’assurer et contrôler avec mon comité exécutif que le projet que j’ai promis aux Camerounais prend corps et il se voit. Les gens ont l’impression que nous sommes là depuis 15 ans, nous avons juste fait 8 mois. Ce n’est pas toujours facile parce que les gens ont toujours l’impression qu’ils maîtrisent mieux que vous. Si c’était le cas, ils devaient se présenter à cette élection, présenter un projet et devenir président de la Fédération. S’ils ne l’ont pas fait, qu’ils attendent la fin du mandat que mes délégués m’ont donné pour apporter leurs critiques. Mais je dis encore que ce soient les clubs, les supporters, le football féminin ou en équipe nationale, mes objectifs en 8 mois ont été largement atteints », a déclaré l’ancien capitane des Lions Indomptables.

Salaire

Choses promises, choses dues. Le légendaire ex footballeur avait annoncé pendant la campagne de son élection qu’il ne touchera pas de salaire, lequel salaire devra être consacré au développement du football camerounais. Samuel Eto’o dit ne pas comprendre pourquoi malgré tout ceci, il reste combattu, y compris par ses propres frères : «Depuis que j’ai pris la présidence de la FECAFOOT, je n’ai jamais touché mes indemnités de fonction qui s’élève à 3.800.000 FCFA le mois, avantages compris. Je voyage partout dans le pays et le monde entier pour promouvoir le football camerounais et l’image de notre pays à mes propres frais. Je ne comprends pas pourquoi je suis combattu par mes propres frères qui refusent de voir le football camerounais décoller »a regretté le président de la Fecafoot.



Cet article est apparu en premier sur https://237actu.com/fecafoot-samuel-eto-o-je-ne-comprends-pas-pourquoi-je-suis-combattu-par-mes-propres-freres