Le présentateur vétéran de la BBC, Paul Gambaccini, dit qu’il serait «heureux de voir» le diffuseur partir | Royaume-Uni | Nouvelles

0 17

L’animateur de radio de 73 ans a déclaré la raison de ses commentaires sur thet la BBC étaient parce que le diffuseur ne l’a pas soutenu lors de fausses allégations sexuelles.
M. Gambaccini anime chaque samedi l’émission Pick of the Pops de Radio 2, qui compte 2,2 millions d’auditeurs réguliers.

Il présente également le quizmaster sur Counterpoint de Radio 4.

La semaine prochaine, le vétéran de la BBC devrait apparaître dans un nouveau documentaire de Channel 4 – The Accused: National Treasures on Trial.

L’émission décrira la descente de police et l’arrestation de Gambaccini en 2013 dans le cadre de l’opération Yewtree, qui a été lancée après la révélation des crimes de Jimmy Savile.

Le présentateur de la BBC a été accusé d’abus sexuels par deux hommes à la fin des années 70 et au début des années 80.

Il a ensuite été mis en liberté sous caution par la police pendant 11 mois après les accusations.

Le Telegraph a révélé que Gambaccini avait espéré continuer à travailler pour la BBC pendant cette période, mais il pensait que le diffuseur ne l’avait pas soutenu.

Ils ont pris la décision de le retirer des ondes après que la police l’ait arrêté dans son appartement.

Il a dit au journal qu’il pensait qu’ils avaient pris la décision sur la base des « relations publiques » au lieu d’examiner les accusations.

LIRE LA SUITE: Strictement «contrecoup» comme Giovanni Pernice selon la rumeur pour un couple homosexuel

Il a dit qu’il pensait qu’ils avaient pris cette position « pour se protéger ».

Il a déclaré: Ils ont refusé de respecter la responsabilité morale historique de la BBC, mais elle prétend toujours qu’elle mérite une redevance.

Sir Cliff Richard et DJ Neil Fox ont également été accusés d’infractions sexuelles, qui seront également présentées dans le documentaire de Channel 4.

Les trois hommes ont finalement été innocentés de tout acte répréhensible dans l’opération Yewtree.

Malgré sa colère contre la BBC, Gambaccini est revenu dans l’entreprise après la décision du CPS de ne pas l’inculper.

Le DJ, qui travaille pour la BBC depuis 50 ans, a expliqué qu’il retournait à son travail pour son public, pas pour les managers.

Cela vient après qu’une vidéo a été partagée en ligne de Gambaccini exprimant son point de vue sur l’entreprise en septembre dernier lors d’une conversation avec la journaliste Victoria Derbyshire.

Au cours de la vidéo, il a décrit la BBC comme étant « du côté des malfaiteurs », ajoutant que le diffuseur permettait à des « fantasmes » d’accuser des célébrités de pédophilie.

L’opération Yewtree, dirigée par le Metropolitan Police Service, était une enquête sur des allégations d’abus sexuels contre le pédophile Jimmy Saville et d’autres personnalités des médias.



Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/news/uk/1658410/bbc-news-paul-gambaccini-operation-yewtree-sex-allegations