« Ça faisait longtemps » : Estelle Denis laissée bouche bée en plein direct

0 19

Lundi 22 août 2022, l’équipe de l’émission Estelle Midi, diffusée sur RMC Story, s’est intéressée à la polémique liée à la nouvelle affiche du Planning familiale. Face aux propos du journaliste Frédéric Hermel, Estelle Denis s’est emportée.

Une affiche qui fait énormément réagir… Mercredi 17 août 2022, l’illustrateur Laurier The Fox repartageait la dernière affiche du Planning familial, où l’on peut voir un couple transsexuel attendre un enfant. « Au Planning, on sait que des hommes aussi peuvent être enceints« , peut-on lire. Une affiche qui avait mis en colère la députée RN Hélène Laporte, vice-présidente de l’Assemblée nationale, qui avait écrit sur Twitter : « Le Planning familial n’est désormais qu’une simple association militant pour la théorie du genre. Elle est pourtant toujours subventionnée par nos impôts et agréée par l’Éducation nationale pour intervenir auprès des plus jeunes ! » Le député Thierry Mariani avait indiqué quant à lui sur Twitter : « Le Planning familial s’éloigne de plus en plus de sa mission originale pour devenir une courroie de transmission des militants de la théorie du genre. Une dérive inquiétante, surtout quand l’on sait qu’il est habilité à intervenir dans nos écoles, y compris auprès des élèves mineurs.« 

Lundi 22 août 2022, dans l’émission Estelle Midile journaliste Frederic Hermel a déclaré : « Ça ne m’a pas fait rire du tout. Pour une raison très simple : je pense que c’est la première fois de l’histoire de l’humanité qu’on fait quelque chose d’aussi grave. » Des propos qui ont fait réagir Estelle Denis qui a tenté de calmer le jeu en glissant : « C’est une petite exagération si je puis me permettre. » Cash, Frédéric Hermel a ajouté : « L’exagération, elle est sur l’affiche. Même aux temps les plus obscurs où la femme n’était rien dans l’humanité, où elle était maltraitée, même aux temps où la femme était méprisée, où elle avait un rôle secondaire, il y a une chose sacrée à laquelle on ne touchait jamais : c’était le privilège de la femme d’être porteuse et donneuse de vie.« 

Estelle Denis : « Le privilège d’être donneuse de vie… »

Bouchée bée, l’animatrice s’est exclamée : « Pardon ? Le privilège d’être donneuse de vie… Alors ça ! Ça faisait longtemps que je n’avais pas entendu un truc pareil. » Ce à quoi Frédéric Hermel lui a répondu : « C’est un privilège que vous avez les femmes. Vous donnez la vie, c’est merveilleux. » Profondément choquée par ces propos, Emmanuelle Dancourt, également présente sur le plateau, s’est exclamée : « La femme va te parler, va te répondre ! » La jeune femme a cependant été coupée par le journaliste qui a ajouté : « C’est l’heure! Là, pour la première fois de l’histoire de l’humanité, on enlève ce privilège à une femme. Et je ne comprends pas que des femmes puissent appuyer ça. J’insiste, c’est une affiche profondément anti-femme !«