Prince Harry en solo au Mozambique, un pays déjà visité avec son ex Chelsy Davy

0 27

Visite surprise pour le Prince Harry au Mozambique, sans Meghan ni les enfants, en sa qualité de Président d’African Parks. Un voyage qu’il avait déjà effectué avec son ex-compagne, Chelsy Davy.

  • Le Prince Harry s’est rendu seul au Mozambique pendant trois jours
  • Il a séjourné sur l’île de Bazaruto où il allait régulièrement avec Chelsy Davy, son ex petite amie
  • Il y était notamment en sa qualité de président de African Parks

Trois petits jours au Mozambique qui auraient pu passer inaperçus si le Prince Harry n’avait pas été photographié à son hôtel, le Vilanculos Beach Lodge en bordure du parc national de l’archipel de Bazaruto, géré par African Parks, dont il est le président. Les médias britanniques ont immédiatement fait le rapprochement avec les voyages réguliers qu’il y faisait accompagné de Chelsy Davy, son ex-petite amie.

Le Prince Harry au Mozambique, l’île de Bazaruto était celle où il se rendait régulièrement avec Chelsy Davy

De 2003 à 2010, le Prince Harry était en effet en couple avec une jeune femme zimbabwéenne, nommée Chelsy Davy. Depuis leur séparation, nul n’avait plus évoqué la jolie blonde, jusqu’à ce voyage à Bazarutooù Harry et elle se rendaient régulièrement pour y pratiquer la plongée sous-marine dans des récifs coralliens peuplés de milliers d’espèces marines et profiter des plages de sable blanc désertes. Mais cette fois, le Prince Harry n’était pas là pour faire du tourisme, au contraire : il a accueilli un groupe de responsables américains, défenseurs de l’environnement et philanthropes durant une visite de l’archipel de Bazaruto en sa qualité de président d’African Parks. L’organisation basée en Afrique du Sud, gère environ 20 parcs nationaux pour le compte de gouvernements dans près d’une douzaine de pays, dont le Malawi, la Zambie, le Rwanda et le Tchad.

Le Prince Harry a bien entendu pris le temps de prendre des photos avec les clients de l’hôtel qui l’avaient reconnu, avant d’effectuer son travail sur place.“Il était simple et humble et très poli même lorsque les clients de l’hôtel venaient prendre des photos, a expliqué Yassin Amuji, le chef de l’association touristique de Vilanculos, à Mailonline, après avoir rencontré Harry au petit-déjeuner dans sa station balnéaire, “j’ai vu le prince Harry venir dans cette région depuis qu’il avait une vingtaine d’années et profiter de ses vacances à Bazaruto. Je sais qu’il reviendra et, espérons-le, amènera sa famille la prochaine fois. Il a visité l’archipel pour voir le travail effectué par African Parks et a voyagé en bateau depuis Vilanculos parce que c’est très proche en bateau et vous pouvez voir beaucoup de la faune de cette façon.” a-t-il conclu. Très attaché au continent africain, Harry a parfois besoin de venir y passer du temps. Voilà qui est chose faite.