Julian Alaphilippe : le très juteux salaire du compagnon de Marion Rousse dévoilé

0 24

Ce vendredi 19 août sonne le départ du Tour d’Espagne, qui se terminera le 11 septembre prochain à Madrid. Parmi les coureurs, on retrouve le français Julian Alaphilippe, dont le salaire annuel atteint les 7 chiffres.

Il n’a pas été épargné par les coups du sort cette année ! D’une bronchite en mars au Covid en juillet, en passant par sa lourde chute en avrilJulian Alaphilippe n’a cessé d’enchaîner les déconvenues, au point de ne pouvoir participer au Tour de France. C’est donc un peu ébranlé mais confiant que le champion entame le Tour d’Espagne ce vendredi. “Faut être confiant, ça ne peut pas être pire que ces derniers mois de mon côté ! Pour que la saison soit réussie, je voudrais réaliser de belles performances, éviter de nouvelles chutes et rester en bonne santé”a-t-il confié au Parisien. Bien décidé à mettre un terme à cette série noire, le compagnon de Marion Rousse ne se remet cependant pas en selle sans pression. En effet, ce dernier s’est fait sévèrement recadrer par son manager de la Quick-Step, Patrick Lefevere. “J’espère qu’il ne répétera pas son tour de l’an passé, où il avait couru en fonction des Championnats du monde. Une fois, ça passe, mais en principe je ne le paie pas pour cela“, a lâché le belge avant d’ajouter : “Cela n’a pas été une saison facile pour lui. C’était aussi difficile pour moi, son patron. Je vais toujours défendre mes coureurs, mais c’est un peu plus facile avec quelqu’un qui gagne 70 000 euros que quand cela concerne un montant avec six zéros. Donc j’attends quelque chose de lui lors du Tour d’Espagne“.

Julian Alaphilippe, recadré par son manager

Des paroles nettement entendues par Julian Alaphilippe, dont le salaire annuel brut atteint les 2,3 millions d’euros. Reste désormais à voir si ce genre de déclaration a un impact positif sur les performances du coureur français, qui n’est pourtant pas du genre à lésiner sur les efforts lorsqu’il est en course.