Brad Pitt violent avec Angelina Jolie ? Pourquoi l’actrice a-t-elle fait fuiter les documents six ans après

0 16

Ce mardi 16 août, un rapport d’enquête du FBI a été dévoilé concernant une altercation survenue en 2016 entre Brad Pitt et Angelina Jolie, à bord de leur jet privé. Mais selon une source proche du comédien américain, l’actrice de 47 ans ne chercherait qu’à blesser son ex mari en faisant ressurgir cette affaire.

La guerre des ex se poursuit. Depuis 2016, Angelina Jolie et Brad Pitt se déchirent la garde de leurs enfants. Selon un article paru le mardi 16 août dans le magazine Rolling Stone, l’interprète de Maléfique essaierait “désespérément de trouver quelque chose de nouveau” contre son ex-mari et n’aurait pas hésité à poursuivre anonymement le FBI en avril dernier, afin d’obtenir des documents liés à une enquête. En effet, la comédienne de 47 ans aurait cherché à savoir pourquoi aucune charge n’avait été retenue contre Brad Pitt après son dérapage en plein volquelques jours avant sa demande de divorce.

Les faits remontent au 14 septembre 2016, dans un vol en jet privé reliant Nice à Los Angeles. À l’époque, le couple avait embarqué avec ses six enfants, Maddox, Pax, Zahara, Shiloh et les jumeaux Vivienne et Knox. Et selon les documents du FBI, l’acteur hollywoodien était “ivre” et “fou de rage” à bord du jet privé et se serait montré particulièrement violent avec sa femme. Pendant le vol, Brad Pitt aurait ainsi commencé à “lui crier dessus” avant de “l’attraper par la tête, la secouant”. Une fois dans les toilettes, il l’aurait “poussé contre le mur de la salle de bain” et aurait frappé le plafond de l’avion. Lors de l’incident, le comédien américain aurait également renversé de la bière sur sa compagne et l’avion aurait subi 25.000 dollars de dommages à cause de vin rouge renversé, selon les informations rapportées par Angelina Jolie.

Une affaire qui serait “préjudiciable à toute la famille”

Mais les proches de Brad Pitt ont rapidement dénoncé les faits. Ils estiment notamment que la plainte déposée en avril n’aurait rien apporté de nouveau et aurait été déposée pour nuire à Brad Pitt. Selon une source proche de ce dernier rapporté par le média américain People, les deux ex avaient tous les deux les documents en question depuis six ans, et Angelina Jolie a probablement voulu “raviver une affaire qui était douloureuse pour tout le monde et qui a été résolue il y a six ans”. Pour le proche de Brad Pitt, la comédienne chercherait simplement à “infliger le plus de douleur possible à son ex”et estime que le fait de rendre public cet incident “est préjudiciable aux enfants et à toute la famille”. “Une enquête a été menée et aucune charge n’a été retenue. C’est la norme pour ce genre de choses de ne pas être publié”a conclu la source auprès de nos confrères américains.