trois nouveaux morts dans une mine, quelques semaines après l’interdiction des activités minières

0 84

Un nouveau drame a été enregistré le14 aout dernier dans une mine artisanale, dans le département de la Kadey, région de l’Est. D’après des médias locaux, trois personnes sont mortes dans un éboulement de terre dans le chantier d’or de Kambelé III Boucaro, un site d’exploitation minière appartenant à une expatriée chinoise. Le drame, qui a fait quatre blessés également, serait survenu aux premières heures de la journée.
D’après la Radio communautaire de Batouri (RCB), chef-lieu du département de la Kadey, les personnes décédées seraient les nommés : Ngangam Youssouf, âgé de 36 ans environ ; Ngambesso Geovanie, 17 ans et Charles Boumzina, 22 ans. La RCB, qui cite le commandant de la brigade territoriale de gendarmerie de Batouri, l’adjudant-chef major Pierre Mirihoul, « Ces jeunes hommes se sont introduits dans ce trou d’or pour voler du gravier minier dans ce chantier d’or appartenant à Madame LU. Seulement, ils ont été surpris par cet éboulement de terre ».
Ce drame survient quelques semaines après un arrêté préfectoral mettant fin aux activités minières dans la zone de Kambelle. En effet, le 27 juillet dernier, estimant les morts récurrents sur les sites d’exploitation minière, le préfet Djadaï Yacouba a décidé de l’arrêt de toute exploitation minière à Kambele.
L.A.

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/1608-9214-region-de-l-est-trois-nouveaux-morts-dans-une-mine-quelques-semaines-apres-l-interdiction-des-activites-minieres