Prévisions météo au Royaume-Uni: le «chaos météorologique» devrait secouer les succès de la «panne climatique» en Grande-Bretagne | Royaume-Uni | Nouvelles

0 106

Un climatologue s’adressant à Express.co.uk a émis un avertissement sévère selon lequel le Royaume-Uni devrait connaître des catastrophes naturelles plus intenses et plus fréquentes en raison de la « panne climatique ». Il existe des solutions pour atténuer le pire de ces événements météorologiques, cependant, le Royaume-Uni doit se préparer maintenant, a averti le Dr Bill McGuire.

Il a déclaré: “Les incendies de forêt ne représentent qu’un aspect des conditions météorologiques extrêmes qui devient de plus en plus évident.

“Le réchauffement climatique se traduit par des conditions météorologiques extrêmes beaucoup plus rapidement que prévu, et le chaos météorologique résultant d’une augmentation de la température moyenne mondiale (depuis l’époque préindustrielle) de pas beaucoup plus de 1 ° C est extraordinaire.”

Le Dr Bill McGuire est professeur émérite de risques géophysiques et climatiques à l’University College de Londres et auteur du livre HotHouse Earth, an Inhabitants Guide.

Il a déclaré qu’il devenait clair que le monde ne serait pas en mesure d’atteindre son objectif climatique de maintenir le réchauffement climatique en dessous de 1,5 ° C – ce qui nécessiterait une réduction de 45% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.

Il a ajouté: “Cela entraînera non seulement plus d’incendies de forêt, mais aussi des vagues de chaleur et des conditions de sécheresse bien pires que celles que nous avons connues cette année, ainsi que des tempêtes hivernales plus puissantes et plus dommageables, des précipitations extrêmes et des inondations majeures.

“Nous pourrions même avoir des épisodes de froid hivernal extrême, car la déstabilisation du courant-jet, qui maintient l’air arctique dans l’Arctique, le voit plonger vers le sud à travers le Royaume-Uni.”

Ces conditions de détérioration étaient presque “inévitables” et le Royaume-Uni devait donc se préparer et s’adapter, selon le Dr McGuire.

Cela pourrait inclure la fin de la construction sur les plaines inondables, le reboisement des zones sujettes aux inondations et même la “réintroduction de plus de castors” pour aider à éviter les inondations “dévastatrices et mortelles”, selon le Dr McGuire.

En outre, il a déclaré que les Britanniques devaient isoler leurs maisons pour éviter qu’elles ne deviennent des “fours invivables” pendant les étés de plus en plus chauds.

Cette nouvelle réalité nécessitera également une refonte de l’infrastructure britannique, avec des mises à niveau majeures requises, selon le Dr McGuire.

LIRE LA SUITE: La Russie subit la plus grande perte d’avions “depuis la Seconde Guerre mondiale”

Il a déclaré: “Les infrastructures énergétiques, de transport, d’eau et de communication devront être modernisées, avec une redondance intégrée si nous voulons avoir une chance d’éviter les pannes de courant, les pannes des réseaux de téléphonie mobile et les graves interruptions du système de transport.

“En plus de tout cela, il est encore plus vital que notre gouvernement – et ceux du monde entier – agissent pour réduire les émissions le plus rapidement possible.

“C’est le seul moyen d’empêcher la dégradation dangereuse du climat de se métamorphoser en un cataclysme climatique qui mettra la société et l’économie à genoux.”

D’autres climatologues ont fait écho aux préoccupations du Dr McGuire. Plusieurs scientifiques ont affirmé que peu importe ce qui est fait, les « émissions historiques » de gaz à effet de serre verront les conditions météorologiques extrêmes s’aggraver au cours des prochaines décennies.

Le professeur de métrologie à l’Université de Reading Nigel Arnell a déclaré Express.co.uk que le danger d’incendie de forêt augmentera “indépendamment” d’une réduction des émissions de gaz à effet de serre.

A NE PAS MANQUER :
Brexit Grande-Bretagne sur le point de remporter une énorme victoire avec 17 nouvelles usines [REPORT]
J’ai nettoyé ma friteuse à air grasse avec un hack de nettoyage 10p [INSIGHT]
Les Américains soutiennent la signature d’un nouvel accord commercial avec le Royaume-Uni, révèle un nouveau sondage [ANALYSIS]

Il a déclaré: “Le danger d’incendie de forêt augmentera au cours des deux prochaines décennies, indépendamment de ce que nous faisons pour les émissions, car nous nous sommes déjà engagés à certains [climate] monnaie.”

Cependant, il a averti que la réduction des émissions de gaz à effet de serre était le seul moyen de prévenir de nouveaux risques climatiques.

De même, le Dr Matthew Jones, chercheur sur le climat à l’Université d’East Anglia, a déclaré Express.co.uk: “Le monde s’est déjà réchauffé d’environ 1,2 °C en raison des émissions historiques de CO2 et d’autres gaz depuis le 18e siècle.

“Ces émissions historiques nous ont déjà engagés dans des sécheresses et des vagues de chaleur plus fréquentes et extrêmes, et finalement dans des conditions plus sujettes aux incendies.”

Le Royaume-Uni prévoit de devenir zéro carbone d’ici 2050, cependant, les scientifiques exhortent le monde à agir rapidement pour éviter un “cataclysme climatique”.



Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/news/uk/1654339/uk-weather-forecast-latest-climate-change-temperatures-update