Actualités de l’UE : “Fin de l’euro !” Les eurofanatiques ravagés par le complot « garder en vie à tout prix » | Monde | Nouvelles

0 110

RussieLa guerre d’Ukraine en Ukraine fait un énorme trou dans l’économie de la zone euro, car inflation flambe au milieu de la flambée des prix des articles de tous les jours pour des centaines de millions de foyers. Une pénurie quasi chronique de gaz et de pétrole de la Russie vers l’Europe a fait monter les prix en flèche, aggravant une situation déjà désespérée autour de la crise du coût de la vie. Zone euro l’inflation a grimpé en flèche pour atteindre un niveau record de 8,9 %, avec des prix plus élevés énergie imputé à l’augmentation de 8,6% en juin, alors que les retombées de la guerre russe en Ukraine continuent de se faire sentir.

L’économie de la zone euro a connu une croissance beaucoup plus rapide que prévu d’avril à juin, mais les experts ont averti que cela pourrait bientôt s’évaporer à mesure que les prix plus élevés, la réduction des flux de gaz russe et les problèmes de chaîne d’approvisionnement déclencheraient une légère récession.

Le mois dernier, l’euro est tombé à parité avec le dollar américain le mois dernier pour la première fois en plus de 20 ans. Il a rebondi à 1,03 € mais reste largement en deçà des 1,18 € atteints il y a près d’un an.

Eric Noirez, éminent critique européen et membre de la campagne Génération Frexit en France, a déclaré à Express.co.uk : « L’euro est un système qui a atteint la fin de sa vie.

“Mais ce n’est pas très surprenant, puisque l’euro a toujours été un système monétaire totalement dysfonctionnel, que les européistes ont voulu maintenir en vie à tout prix, par un dogmatisme vraiment irrationnel.

“Aujourd’hui, les peuples qui composent l’UE sont tout simplement sur le point de payer le prix de ce choix politique, qui a porté en lui les germes du désastre.

“L’euro a poussé la plupart des pays qui ont adopté cette monnaie inepte dans une dynamique mortifère d’appauvrissement général et d’insécurité, les enfermant dans un cercle vicieux, puisque cet appauvrissement s’est également traduit par une explosion du coût des prestations sociales, une réduction en recettes fiscales et donc une dette colossale.”

M. Noirez a lancé un furieux déchaînement contre ceux qu’il qualifie d’« eurofanatiques », ajoutant : « Là où le bon sens et le pragmatisme auraient dû conduire à stopper l’aberration qu’est l’euro, les « eurofanatiques » ont préféré persister dans leur erreur et faire vivre l’euro. à tout prix.

“Plutôt que de sauver le niveau de vie des gens, les eurofanatiques ont préféré sauver l’euro, et ils l’ont fait de la pire des manières.

« Leur politique a consisté en une création monétaire massive, et cela de manière totalement déraisonnable.

« Par rapport au PIB et à l’activité économique réelle de son territoire, l’Union européenne est le secteur de la planète où la monnaie la plus artificielle a été créée ces dernières années. Une folie absolue !

Charles-Henri Gallois, président de Generation Frexit, a averti que la Banque centrale européenne (BCE) était confrontée à un “énorme dilemme” et qu’une tentative de lutte contre l’inflation pourrait conduire à un “effondrement de la zone euro”.

Le porte-parole de l’UE a affirmé que c’était une « erreur » de sauver l’euro et qu’il « mourra tôt ou tard ».

Mais il a également déclaré que les sanctions paralysantes du bloc contre la Russie faisaient plus de dégâts à l’Europe et a averti que si cela n’était pas inversé, le continent pourrait plonger vers “la plus grande crise financière de son histoire”.

M. Gallois a déclaré à Express.co.uk: “L’inflation, en plus des taux d’intérêt bas actuels et de la dette publique élevée, est assez explosive.

“La BCE a un énorme dilemme. Si elle veut vraiment lutter contre l’inflation, elle devra arrêter le QE et augmenter les taux d’intérêt.

“S’ils le font, cela conduira à l’effondrement de la zone euro car les taux augmenteront en Europe du Sud.

“S’ils laissent passer l’inflation, cela conduira à des grèves massives, des troubles sociaux et économiques comme nous le voyons actuellement aux Pays-Bas.

“La récession est évidente. Le coût de l’énergie plus élevé fera baisser la demande de tous les autres produits d’autant plus que les prix des autres produits augmentent également.

Mais il a en outre averti : “C’était une erreur de sauver l’euro. L’euro est mal construit depuis le début et mourra tôt ou tard.

“Les sanctions économiques qui vous frappent plus que la Russie sont totalement stupides.

“Je suis contre l’invasion de l’Ukraine mais nous devrions arrêter les sanctions et nous concentrer sur la paix pour éviter le suicide de l’Europe.

“Si nous ne le faisons pas, l’Europe sera peut-être confrontée à la plus grande crise financière de son histoire.”



Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/news/world/1653931/eu-news-euro-currency-eurozone-inflation-recession-russia-gas-europe