«Vas payer les 500 000 FCFA de cette fille… A défaut, tous tes dossiers d’escroquerie et d’arnaque seront dehors », un activiste menace de pourrir la vie de David Eto’o

0 101

La toile s’est réveillée ce matin par une autre publication au vitriol et en rapport avec cette affaire d’escroquerie dans laquelle David Eto’o serait embourbée.

Une information de Boris Bertolt, circulant sur les réseaux sociaux depuis hier, laisse croire que David Eto’o, frère de la légende Samuel Eto’o, a escroqué 500 000 FCFA à une jeune vendeuse des vêtements pour bébé à Douala. Le mis en cause jusqu’ici n’a fait aucune déclaration sur cette affaire.

Mais pendant ce temps, l’activiste lanceur d’alertes passe à l’offensive, menançant de rendre public tous les flasques de frère de la superstars «Ceux qui me connaissent savent que je n’insiste pas sur un dossier si je ne suis pas certain d’aller jusqu’au bout. David Eto’o va seulement rembourser les 500 000 Fcfa qu’il doit à la jeune commerçante Doris. Un vrai homme ne peut pas prendre les habits pour son propre enfant et ne paie pas. C’est sale. Si vous l’aimez trop cotisez et allez rembourser l’argent de cette fille. C’est même quoi dans ce pays où les gens utilisent leur position pour mater les plus faibles. On parle ici d’une jeune fille qui se bat pour faire son business. Ce sont les comportements comme ça qui font que les gens ferment les boutiques ici dehors. En plus David Eto’o manque de respect à la maman de la fille. David Eto’o, ce matin quand tu te lèves là dis toi que la première chose à faire c’est d’aller payer les 500 000 Fcfa de cette fille. Si tu as honte, envoie un/une de tes proches aller payer. A défaut, tous tes dossiers d’escroquerie et d’arnaque seront dehors. Je vais te faire ce qu’on appelle en anglais « le shaming », a-t-il ecrit sur sa page Facebook ce matin.



Cet article est apparu en premier sur https://237actu.com/vas-payer-les-500-000-fcfa-de-cette-fille-a-defaut-tous-tes-dossiers-d-escroquerie-et-d-arnaque-seront-dehors-un-activiste-menace-de-pourrir-la-vie-de-david-eto-o