«Je suis globalement déçu… » Jean Bruno Tagne fustige la gestion de la Fecafoot par Samuel Eto’o

0 83

La gestion de Samuel Eto’o est critiquée, 8 mois après son élection à la tête de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

En effet, dans une interview accordée au journal Le Monde, Jean Bruno Tagne a tenu des propos très peu flatteurs, à l’endroit de Samuel Eto’o, notamment sur sa gestion de la Fecafoot.

Une sortie qui surprend plus d’un, car Jean Bruno Tagne a été directeur de campagne de Samuel Eto’o pendant les élections de décembre 2021.

Au journal Le Monde,dans un premier temps, Jean Bruno Tagne reconnait quelques mérites à Samuel Eto’o depuis son arrivée à la tour de Tsinga; « Samuel connaît très bien le football, c’est un homme intelligent, il a de bonnes idées, et il y a des points positifs dans ses premiers mois à la tête de la Fecafoot. ». Mais par la suite, le journaliste n’y va pas de main morte. « s’il y a effectivement du bon dans son bilan, je suis globalement déçu. Le problème, c’est que la Fecafoot donne l’impression d’être gérée de manière très personnelle, et sans toujours de ligne directrice. Ses détracteurs l’attaquent notamment sur ce point, soulignant qu’il n’a pas attiré de nouveaux gros sponsors, comme il l’avait dit lors de sa campagne. A ce rythme, on peut se demander s’il tiendra jusqu’à la fin de son mandat », souligne-t-il.

Au delà de la proximité qu’on croyait désormais soudée entre le journaliste et l’ex numéro 9 du Cameroun, il faut reconnaitre que Jean Bruno Tagne est un esprit brillant bien connu pour sa liberté de ton. Il a toujours été un fervent critique de Samuel Eto’o, notamment quand ce dernier arborait le capitanat des Lions Indomptables du Cameroun.

En 2014 par exemple, Jean Bruno Tagne, publie un livre avec pour titre : « Programmés pour échouer ». Dans l’ouvrage il pointe ouvertement Samuel Eto’o comme le principal responsable des maux qui minaient la tanière des Lions.



Cet article est apparu en premier sur https://237actu.com/je-suis-globalement-decu-jean-bruno-tagne-fustige-la-gestion-de-la-fecafoot-par-samuel-eto-o