Huawei -Seeds for the Future 2022 : 43 candidats dans la dernière ligne

0 126

C’est l’épilogue du concours de Huawei organisé dans la cadre du programme international de transfert de talents en TIC « Seeds for the Future 2022 »

Le Djeuga Palace de Yaoundé et l’Université de Douala ont abrité le jeudi 4 Août 2022 l’interview finale du concours Huawei « Seeds for the Future 2022 ».

Les 43 étudiants retenus à l’examen écrit de présélection qui s’est déroulé le 15 Juillet 2022, ont ainsi eu l’occasion de passer l’examen oral devant un jury, composé d’un représentant du MINESUP, Ministère de l’Enseignement Supérieur, d’un représentant du MINPOSTEL, Ministère des Postes et Télécommunications et de deux enseignants certifiés de la « Huawei ICT Academy ».

Ces candidats ont notamment répondu aux questions relatives aux technologies de l’information et de la communication tels que la 5G, l’IA, l’Intelligence Artificielle, le Cloud Computing, le Big Data et l’Internet des objets. Il était aussi question d’apprécier leur habileté à se projeter vers l’avenir via les TIC.

C’est toute sérénité que les candidats ont livré leurs impressions à la fin de l’exercice : « Ils ont voulu voir quelle était notre motivation, notre projet par rapport au monde du digital qui évolue, notre ambition dans le monde du numérique, mais aussi dans quelle mesure on pouvait évoluer avec Huawei et de quelle manière cette société pouvait nous aider », a réagi à la sortie de l’audition Michael Temfack, étudiant à l’IAI Cameroun, en 3ème année Systèmes et Réseaux. « J’ai pu répondre aux questions qu’on me posait le plus simplement possible et donné autant d’exemples pour que le jury et même les profanes puissent comprendre ce que je voulais dire», a indiqué pour sa part Maheva Onana, étudiante en master 2, Sécurité des Réseaux et des systèmes à SUP’PTIC.

Ce concours a une fois encore relèvé de la volonté de l’entreprise Huawei, le géant chinois du secteur des technologies de l’information et de la communication, de pérenniser la formation des talents camerounais dans le domaine des TICs, à travers notamment son programme «Seeds For The Future», ceci en partenariat avec des institutions universitaires académiques.

Les 20 meilleurs candidats retenus à l’issue de cette étape vont bénéficier de la formation «Seeds For The Future» en septembre 2022. Les plateformes d’apprentissage en ligne « ileaming X » de Huawei serviront de salle de classe virtuelle. « C’est vraiment la crème de la crème. Les enfants sont brillants. Je crois qu’avec ça, la digitalisation est en bonne marche à travers Huawei au Cameroun », s’est réjouit Marthe Solange Balla, membre du jury de sélection de Yaoundé par ailleurs sous-directeur de l’assistance aux étudiants, MINESUP.

Même son de cloche pour Germain Kouloko Kouloko, DAG du MINPOSTEL : « Nous nous rendons compte que d’années en années, Huawei travaille. Ça se ressent dans la production de l’interview. La qualité est très appréciable. Nous sommes très impressionnés de voir que ces candidats sont déjà porteurs de projets, participants de startups et déjà impliqués dans des entreprises depuis l’école, et ils ont leurs ambitions personnelles, ça c’est également bien pour l’entrepreneuriat numérique de manière spécifique ».

Rappelons que c’est depuis 2016 que Huawei conduit au Cameroun son projet « Seeds for the future ».Il s’agit d’un programme de formation des jeunes aux TIC, couronné par des voyages d’imprégnations au siège de Huawei en Chine.



Cet article est apparu en premier sur https://237actu.com/huawei-seeds-for-the-future-2022-43-candidats-dans-la-derniere-ligne