pourquoi les familles de victimes de la catastrophe d’Eseka s’inquiètent du départ de Bolloré ? – Jeune Afrique

0 16

La catastrophe ferroviaire d’Eseka, qui avait fait plus de 70 morts en 2016 et pour laquelle Camrail, une filiale de Bolloré Africa Logistics, a été reconnue coupable d’homicides involontaires, va-t-elle revenir sur le devant de la scène ? Ce 24 mai, plusieurs familles de victimes ont en tout cas dénoncé, dans un courrier que Jeune Afrique a consulté, « l’arrêt [de leur] processus d’indemnisation » par le groupe Bolloré ainsi que celui de certaines négociations toujours en cours avec des familles de disparus.

Vers un nouveau bras-de-fer ?

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1350061/politique/cameroun-les-familles-de-victimes-de-la-catastrophe-deseka-sinquietent-du-depart-de-bollore/

Laisser un commentaire