Xnxx : Voici 3 plaisirs insoupçonnés à se faire étrangler pendant l’amour

0 612

Xnxx : Voici 3 plaisirs insoupçonnés à se faire étrangler pendant l’amour

 

Tu as déjà été excité(e) à l’idée de te faire étrangler au lit ? Mais tu as honte de l’avouer ? Pourtant rassure-toi, il est tout à fait possible d’éprouver certains plaisirs en se faisant étrangler pendant l’amour, sans pour autant se mettre en danger. En voici 3.

 

Depuis la sortie et la révélation de 50 Nuances de Grey, le sado-masochisme est devenu beaucoup moins tabou. Mais il reste souvent encore dissimulé par les personnes qui l’envient ou le pratiquent. Et un aspect bien particulier de cette pratique sexuelle a tendance à en exciter plus d’un(e) : l’étranglement. Nombreux sont ceux qui aiment se faire étrangler au lit mais qui ont peur, ou honte d’en parler autour d’eux ou à leur partenaire sexuel. Pourtant, cela reste un fantasme tout à fait réalisable qui peut procurer certains plaisirs insoupçonnés. Attention cependant, il convient de ne pas mettre en danger ta santé pour autant. Ainsi, il est important d’en parler longuement avec ton/ta partenaire et de prendre des précautions ou mesures de sécurité. Toujours pas convaincu(e) ? Voici 3 plaisirs inattendus à tirer de l’étranglement.

L’association douleur/plaisir

Dans le cas d’un étranglement ou étouffement au lit, l’apport en oxygène arrivant au cerveau est limité. Et ce même s’il s’agit d’une pratique sexuelle consistant à utiliser la position assise sur le visage de ton/ta partenaire. De cet étouffement résulte bien souvent des étourdissements, qui peuvent procurer un certain plaisir dans le feu de l’action. Viens ensuite le relâchement lorsque la prise d’étranglement est terminée. Ainsi, lorsque tu respireras à nouveau, tu pourras ressentir un second souffle. Il est causé par les neurotransmetteurs dopamine et sérotonine qui inondent le corps. C’est pour cette raison que ton cerveau associe la douleur ressentie au plaisir.

Le lâcher prise

Le manque d’oxygène peut également procurer un autre plaisir : celui de l’orgasme intensifié. Mais ce n’est pas tout ! La présence dans le cou et la nuque de points de pression permettrait de favoriser le lâcher prise. Il s’agit d’un endroit stratégique favorisant la libération de toute sorte de stress et tensions ressenties au quotidien. L’étranglement est bien souvent ponctuel lors d’ébats sexuels, permettant ainsi de se lâcher totalement pendant un laps de temps très intense. D’autant plus que l’étouffement au lit pourrait aussi renforcer les liens et la connexion entre deux partenaires. Alors pourquoi ne pas tester cette pratique ? Attention tout de même aux mesures de sécurité, très importantes si tu souhaites l’essayer.

Un jeu de pouvoir excitant

Outre les aspects physiques et physiologiques de la respiration, l’étranglement peut convenir à des personnes aimant les jeux de pouvoir. Particulièrement la pratique dominé/dominant. Tes ébats auront une dimension pouvant être très érotique dans le cas d’un étouffement. En effet, donner la permission à quelqu’un de t’étouffer ou t’étrangler, et inversement, permet de pratiquer des rôles dominants et soumis, selon les envies de chaque partenaire. C’est d’ailleurs un fantasme très répandu dans l’esprit collectif. Le fait de prendre le contrôle, ou au contraire de se libérer et se donner totalement à l’autre peut être réellement plaisant.

Xnxx : Voici donc 4 bonnes raisons de ne jamais simuler un orgasme avec ton/ta partenaire.

Cet article est apparu en premier  sur : https://trendy.letudiant.fr

Laisser un commentaire