la chute de la « star du bistouri » El Hassan Tazi – Jeune Afrique

0 27

« C’est un coup monté ! » Depuis son arrestation, les commentaires des fans du docteur El Hassan Tazi se multiplient sous les publications faisant état de son arrestation pour crier au complot. L’annonce de l’implication du « médecin des pauvres » dans une affaire d’escroquerie a des allures de cataclysme.

La chute du chirurgien a été vertigineuse. Professionnel reconnu, il a même reçu, le 20 février 2021, le « Wissam de mérite national de classe exceptionnelle », l’une des plus prestigieuses distinctions accordées par le roi Mohammed VI.

À l’origine de l’affaire, les soupçons d’un donateur potentiel qui aurait découvert la preuve matérielle des manipulations financières du couple Tazi, avant d’alerter la police. Le 3 avril, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce dans un communiqué la traduction devant le parquet de Casablanca du docteur Tazi, de son épouse, ainsi que de cinq autres personnes par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ).

Placés en détention

L’enquête de police ouverte le 29 mars cible tout particulièrement l’épouse du chirurgien, Mounia Tazi, principale prévenue. En tant que responsable de gestion, elle aurait touché près de 200 000 dirhams (18 734 euros) par jour en dons.

Les prévenus sont notamment poursuivis pour constitution de bande criminelle

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1338234/politique/maroc-la-chute-de-la-star-du-bistouri-el-hassan-tazi/

Laisser un commentaire