9 plantes médicinales contre les problèmes respiratoires

0 13

En plus de les consommer sous forme d’infusion, vous pouvez également tirer parti de ces remèdes à base de plantes pour décongestionner les voies respiratoires via des inhalations de vapeur.

9 plantes médicinales contre les problèmes respiratoires

Dernière mise à jour : 10 avril, 2022

Les problèmes respiratoires englobent un large éventail de maladies et de troubles qui affectent les poumons et le système respiratoire en général. Cependant, nous pouvons les classer en deux catégories plus simples :

  • Supérieurs : rhume et maladies qui affectent le nez, les sinus, la bouche et la gorge.
  • Inférieurs : maladies qui affectent les bronches et les poumons, des maladies plus difficiles à traiter.

Les problèmes respiratoires supérieurs sont les plus fréquents. Par exemple, il est normal d’avoir un ou deux rhumes par an, en raison des changements climatiques.

Cependant, si vous en avez plus souvent, vous risquez de développer des problèmes plus graves, tels qu’une pneumonie. Ceux-ci sont plus dangereux, car ils affecter les voies respiratoires à long terme.

La bonne nouvelle est qu’en plus des traitements médicaux, il existe des remèdes à base de plantes pouvant être d’une grande aide. Découvrez ci-dessous les 9 meilleurs d’entre eux.

1. La réglisse, une alliée pour traiter les problèmes respiratoires

C’est l’un des meilleurs remèdes contre les problèmes respiratoires. La racine de réglisse possède des propriétés antibactériennes, antivirales, expectorantes, anti-inflammatoires et analgésiques. Par conséquent, la réglisse est très utile pour expulser le mucus des conduits.

De plus, elle contient des antioxydants qui aident à prévenir le stress oxydatif et à réduire l’inflammation. Tout cela favorise une meilleure respiration.

Cependant, il est conseillé de ne pas abuser de sa consommation. En effet, une consommation excessive peut provoquer une intoxication. De plus, elle est déconseillé aux femmes enceintes et aux personnes souffrant d’hypertension ou de diabète.

Elle peut également interagir avec certains médicaments. Il est donc toujours préférable de consulter un médecin avant de commencer à en consommer.

2. L’échinacée

Les antioxydants présents dans cette herbe aident à réduire les symptômes de la bronchite chronique. Ceux-ci affaiblissent souvent les poumons et les voies respiratoires.

Si vous ajoutez un peu de thé d’échinacée à votre alimentation quotidienne, vous aiderez l’organisme à éliminer le mucus et à soulager l’inflammation. Cette plante est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.

3. Le ginkgo biloba

Lorsque vous souffrez de problèmes respiratoires comme l’asthme, d’autres complications sous-jacentes peuvent devenir très graves et potentiellement dangereuses.

L’extrait de ginkgo biloba prévient les crises d’asthme. La raison en est qu’il à aide calmer le réflexe de toux et le sifflement causé par l’inflammation des voies respiratoires. Il favorise donc une respiration détendue.

Bien entendu, cette plante doit toujours être complétée par un traitement adapté à l’asthme. Elle peut vous aider à vous sentir mieux, mais ce n’est pas un traitement en soi. Il est toujours préférable d’informer son médecin au préalable.

4. La menthe, une plante médicinale qui aide à traiter les problèmes respiratoires

Le menthol est l’ingrédient actif le plus important de la menthe. Il dégage les voies respiratoires, calme l’inflammation et soulage certaines crises d’allergie, grâce à son effet anti-inflammatoire. Pour ces raisons, la menthe est souvent utilisée pour traiter de nombreux problèmes respiratoires.

Vous pouvez profiter des bienfaits du menthol en buvant du thé à la menthe ou en appliquant son huile essentielle sur votre poitrine avant de vous coucher.

Cependant, il est très important de ne pas abuser de sa consommation. Ingéré en excès, le menthol peut provoquer de nombreux effets indésirables, comme des nausées et des vomissements, entre autres.



5. Le thym

Vous pouvez utiliser le thym comme antibiotique, antiviral et antifongique. Grâce à ses composés, comme les flavonoïdes, cette plante est une alliée pour soulager les problèmes respiratoires.

En ajoutant cette herbe à vos préparations, vous pourrez progressivement améliorer les infections. Si vous souhaitez obtenir un effet plus fort, utilisez l’huile essentielle de thym sous forme de vapeurs.

6. L’origan

Semblable au thym, l’origan contient des huiles essentielles et des acides qui le rendent efficace pour soulager les problèmes respiratoires. L’acide rosmarinique présent dans l’origan a des effets antihistaminiques.

En outre, cette herbe est un excellent décongestionnant et antibactérien. Elle réduit le mucus tout en éliminant les bactéries qui causent l’infection.

7. La molène

Cette herbe n’est peut-être pas l’une des plus consommées ou prescrites. Cependant, l’extrait de ses feuilles possède de puissantes capacités anti-inflammatoires et antioxydantes. La molène aide à éliminer le mucus et à réduire les inflammations du système respiratoire, principalement dans la gorge.

La façon la plus populaire de consommer cette herbe est via un thé fort préparé à partir de ses feuilles séchées. Pour de meilleurs résultats, il est conseillé de consommer cette infusion au moins une fois par jour.

Cependant, il est important de noter que cette plante est contre-indiquée chez les femmes enceintes, les femmes allaitantes et les enfants de moins de 12 ans. Elle peut également interagir avec certains médicaments. Il est donc préférable de consulter un médecin avant de commencer à en consommer.

8. La grande aunée, une autre alliée face aux problèmes respiratoires

Si vous êtes une personne sujette aux infections respiratoires ou pulmonaires, la grande aunée vous sera d’une grande aide. Cette herbe est utilisée depuis des milliers d’années pour éliminer le mucus et soulager les douleurs thoraciques. Grâce à sa teneur en huiles essentielles, elle possède des propriétés antibactériennes et antispasmodiques.

Il est recommandé de ne pas abuser de cette plante. Consommée en excès, elle peut avoir des effets indésirables, comme des vomissements. Elle est également déconseillée aux femmes enceintes, aux femmes allaitantes et aux enfants de moins de 2 ans.

9. Le chaparral

Le thé chaparral a de puissants effets antibactériens, décongestionnants et antihistaminiques. Cela est dû à sa teneur en acide nordihydroguaïarétique, un agent anti-inflammatoire assez puissant.

Tout cela en fait l’un des remèdes à base de plantes les plus populaires et les plus largement disponibles pour soulager de nombreux problèmes respiratoires. Son utilisation sous forme de cataplasme est également recommandée.

Chez certaines personnes, il peut provoquer des nausées, des vomissements ou de la diarrhée. De plus, il peut interagir avec certains médicaments ou remèdes à base de plantes, en particulier ceux utilisés pour traiter les problèmes de foie. Il est préférable de consulter un spécialiste avant de commencer à en prendre de façon régulière.



N’oubliez pas que si vous souffrez de problèmes respiratoires chroniques, vous devez avant toute chose consulter un spécialiste de la santé. Ces problèmes compromettent grandement le système immunitaire et pourraient entraîner des problèmes encore plus graves.

Cela pourrait vous intéresser …

Cet article est apparu en premier sur https://amelioretasante.com/plantes-medicinales-pour-traiter-les-problemes-respiratoires/

Laisser un commentaire