Paul Biya fixe le prix des tests PCR contre le Covid-19 à 30 mille FCFA

0 8

Cette mesure forte est contenue dans une lettre de Ferdinand Ngoh Ngoh, à l’intention du Premier ministre sur « Très hautes instructions du président de la République ». Le secrétaire général à la présidence de la République justifie ce changement par les contraintes budgétaires liées à la persistance de la pandémie sur le territoire.


Image d’illustration (c) Droits résevés

En effet, dans sa lettre ayant pour objet « paiement des tests de dépistage PCR contre le Covid-19 »,  datée du 6 avril 2022, le secrétaire général à la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh écrit : « au regard de la persistance de la pandémie du Covid-19, et les contraintes budgétaires qui en découlent, j’ai l’honneur de vous répercuter les très hautes instructions du président de la Républque, prescrivant que les dépistages PCR contre le Covid-19 soient désormais payants au taux forfaitaire de trente mille FCFA », peut-on lire.

Aussi, dans le document dont lebledparle.com a pu consulter, Ferdinand Ngoh Ngoh demande au Premier ministre de « bien définir » ceci en concertation avec les ministères de la Santé publique, et des Finances, « un mécanisme sécurisé de paiement des frais y afférents ». Le but visé ici est d’assurer la traçabilité des ressources générées par cette mesure.

Souvenez-vous. Le 16 avril 2020 devant les députés à l’Assemblée nationale dans le cadre des questions orales, le ministre de la Santé publique, Malachie Manaouda avait révélé que le plan mis en place par le gouvernement pour lutter efficacement contre la pandémie coutait 58 milliards de FCFA à l’Etat.

Cette enveloppe, expliquait-il, permet à la fois de déployer tout le dispositif de sensibilisation et de prévention, de soigner gratuitement les personnes infectées, d’acquérir des kits de dépistage, des respirateurs et tous les autres accessoires rentrant dans la prise en charge des malades…

En 2022, le montant global des ressources affectées au Compte d’affectation spéciale pour la lutte contre le coronavirus au Cameroun s’élève à 100 milliards de FCFA. En effet, dans une circulaire du ministre des Finances, signée le 22 juillet 2020, il est précisé que ce compte prend en charge les besoins liés à la lutte contre la pandémie du coronavirus au Cameroun, ainsi que ceux relatifs aux interventions de l’État dans le cadre de l’atténuation des conséquences économiques et sociales de cette pandémie.

Signalons aussi que le Cameroun est l’un des rare pays en Afrique où le test PCR était encore gratuit. Au Gabon par exemple, depuis le 15 décembre 2021, le test PCR, qui était gratuit, coute désormais 20 000 FCFA. Dans des espaces VIP, le test PCR qui était à 20 000 FCFA est facturé à 50 000 FCFA. Le gouvernement gabonais précise enfin l’obligation de présentation du test PCR ou de l’attestation de vaccination pour l’accès aux lieux publics.



Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/fr/societe/1126720-cameroun-paul-biya-fixe-le-prix-des-tests-pcr-contre-le-covid-19-a-30-mille-fcfa

Laisser un commentaire