cinq questions autour de la flambée des prix en Afrique – Jeune Afrique

0 13

1. La guerre en Ukraine, unique responsable ?

Bien avant la guerre en Ukraine, la crise du Covid-19 avait déjà mis à mal les chaînes d’approvisionnement mondiales. Entre la hausse des coûts de logistique et de fret, consécutive à la congestion des routes commerciales et au manque de conteneurs disponibles, et les perturbations dans les récoltes causées par de mauvaises conditions météorologiques en 2021, l’offre peinait déjà à suivre la demande. Un déséquilibre qui a dopé les cours de plusieurs matières premières.

Selon Ollo Sib, analyste de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et du Programme alimentaire mondial (PAM/WFP) pour l’Afrique centrale et l’Afrique de l’Ouest, cette région était déjà en alerte au dernier trimestre de 2021, avec « une hausse de 39 % des prix alimentaires par rapport à la moyenne sur la même période des cinq dernières années ».

L’Afrique est particulièrement vulnérable aux impacts de la guerre en Ukraine.

D’après le Fonds monétaire internationale (FMI), au deuxième semestre de 2021, l’inflation alimentaire se situait autour de 11 % en Afrique subsaharienne.

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1335675/economie/cherte-de-la-vie-cinq-questions-autour-de-la-flambee-des-prix-en-afrique/

Laisser un commentaire